Trans4mind Accueil

Transformer l'Esprit

backnext

L'ennemi archétypal

Car il est basé sur une moralité Ancien Testament, le chrétien injonction à "aimer les uns les autres" en est venu à être lié à l'impératif de réprimer ces qualités dans notre nature que l'on croyait à s'opposer à l'amour spirituel - sexe et de l'agression. En outre, la division de la Divinité en deux principes opposés moralement - le divin et le satanique - culturel est devenu une actualisation de la nécessité de dichotomise. L'historique partagé entre le Bien et le Mal incarné dans le devint indépendante divisée, la répression de la mauvaise à l'intérieur de nous, l'ombre.

Nous avons programmé de faire la distinction entre le bien et le mal, un ennemi de l'ami de l'étrange et familier. Toutes les communautés humaines afficher un impressionnant accord sur les types de comportement pour être inclus dans chaque catégorie. Le tabou inceste, par exemple, est apparemment un phénomène universel dans les communautés humaines, tout comme les idées qu'il existe une distinction fondamentale entre le meurtre et l'assassinat dans la guerre, que les parents sont tenus de leurs enfants, que c'est une erreur de saisir la propriété de votre voisin ou Sa femme, et ainsi de suite. Culpabilité agit comme une puissante incitation au maintien de la cohésion sociale. En outre, la mise moral interdictions dans le domaine du sacré, sanctifiées par la religion, établi leur autorité absolue et renforcé le sentiment de remords vécue par les pécheurs de façon malavisée pour les briser. Les Dix Commandements, non seulement décrire les principales caractéristiques de la judéo-chrétienne super-ego, mais ils sont quand une interprétation large, une bonne approximation de la sensibilité morale de l'humanité. Nos parents activer ce système et de façonner le super-ego - éthiques complexes - que les résultats, à la lumière de leur propre éducation, les croyances religieuses et les normes morales.

Comme moyen de défense contre la catastrophe de l'abandon, le super-ego est établi comme le centre de surveillance dont la fonction est de contrôler notre comportement de façon à assurer la conformité par rapport aux valeurs de la culture dans laquelle nous arriver d'être née. Le personnel prix à payer pour acquérir un super-ego est une grave perte de la liberté pour l'auto, pour ce chien de garde - la «censure» de la pré-conscient - bugs également l'intérieur des lignes de communication le long de l'axe auto-ego, et coupe les fils quand il entend quelque chose jugés dangereux ou subversifs, il veille également à ce que les souvenirs sont réactivés qui va semer la peur et la culpabilité.

La propension à des traitements cruels, brutaux et actes obscènes est en chacun de nous, qu'il n'est généralement pas beaucoup de moyens de preuve dans' polis' la société est due à la supervision de la culture installés super-ego, qui insiste pour qu'il soit tenu secret et sous contrôle, enfermé dans l'inconscient - l'ombre. Pourtant, nous savons qu'il est là et la crainte qu'il pourrait en quelque sorte «sortir» est l'une des plus vieilles craintes de hanter l'humanité. Toutefois, en fermant le lien vers le Soi, à l'opposé des qualités de bonté, de la décence et de compassion, également originaire de l'auto, ne peut pas être vérifiée dans les faits. Peur de l'ombre de l'auto devient identifié avec la peur de l'autonomie.

Malgré son passif super-ego joue un rôle nécessaire dans le non intégrées, le terrain personne dépendante. Il semble y avoir un archétype de l'instruction "pour apprendre les règles." Ainsi, chaque enfant est né à l'aide de la supposition que sa communauté ne possède pas seulement une langue qu'il va récupérer rapidement, mais aussi d'une inter-reliées système de croyances et de valeurs dont il faut acquérir et de se conformer. Le succès et la continuité de toute société dépend de la volonté des nouveaux membres à apprendre les règles. L'alternative, c'est l'anarchie sociale et collective de l'incapacité de la concurrence ou de défense. Si les sociétés elles-mêmes ne parviennent pas à codifier de manière efficace, sous peine de perdre la foi dans leur doctrine, elles sont gravement menacées. Pour en plus des tensions sociales que cela crée un conflit, les parents ne savent plus comment élever leurs enfants, et leurs enfants, à son tour, ne parviennent pas à concrétiser les valeurs spirituelles et éthiques potentiel de l'auto. La barbarie qui succède désintégration culturelle se pose de l'intérieur, depuis l'abandon des valeurs civilisées nous expose de plus en plus à la possession par les pires éléments de l'ombre. Les barbares reprend, sous l'impulsion de son ego-centré convoitises et de la cupidité.

Le barbare est celui dont la super-ego n'a pas à maturité: il n'a pas appris les règles parce que sa culture a peu de règles à apprendre, et par voie de conséquence, les distinctions morales ne concernent pas lui. Sa personnalité reste unpolarised entre Persona et ombres. Pour un tel homme, de l'intégration de l'ombre - le début d'une véritable responsabilité morale - n'est pas possible, car il est son ombre et n'a pas conscience (objectif) point de vue à partir duquel aborder l'intégration. Si l'on veut venir à bout de l'ombre, une conscience avec une orientation ferme fondement éthique est indispensable, sinon le Dr Jekyll devient M. Hyde. Pour cette raison, ceux qui travaillent sur eux-mêmes en psychologie transformationnelle sont tenus de faire une promesse, que dans aucune circonstance, vont-ils adopter une folle identité, de se blesser ou attaquer un autre, c'est-à-dire de permettre à la primal lecteurs de l'Id de manifester sans censure . C'est ce qu'on appelle l'abandon de trappes d'évacuation, pour quand rationalisations secondaires et mécanismes de défense sont dépouillés de là, le primal durs, l'essence de l'ombre, sont brutalement révélé. De voir à travers les mécanismes de défense (projection, la désignation de boucs émissaires, de la rationalisation, intellectualization, de la répression et de négation), et comprendre comment ils ont été adoptés comme 'sûr solutions, plus de la moitié de la bataille à faire de l'ombre et de l'exercice de conscience du pouvoir du primal Postulats.

Si la vision romantique de l'homme comme fondamentalement bonne, paisible créature était correcte, on pourrait étaler les règles de notre culture d'impunité, déroulez le palais de justice et les prisons, le feu, les policiers et les hommes politiques, dissout les forces armées, de partager nos biens aussi les uns avec les autres et de créer le paradis sur Terre. En fait, ce merveilleux rêve est incapable de réaliser parce que les archétypes empêcher. Utopique fantasmes n'ont que des avantages à l'humanité lorsque les responsables de la mise en oeuvre des idéaux politiques ont respecté l'archétype besoins de ceux pour qui ils ont légiféré. Trop simple d'esprit une poursuite de l'utopie se traduit par une répression de gros de l'auto, et finalement dans le triomphe de l'ombre.

Socialiste visionnaires, par exemple, ont toujours tenté d'imposer la domination des sociétés où les hiérarchies sont abolies; invariablement leurs efforts ont abouti à la création du parti dominé par la bureaucratie comme hiérarchique rigide et plus conservateur que brutalement le système social qu'il a remplacé - et dans l'ensemble Le nom de l'idéologie égalitaire. En Russie, l'Europe de l'Est, la Chine, le Vietnam, le Cambodge, l'histoire a été le même. Tout l'intérêt de l'organisation sociale hiérarchisée (civilisation) est, malgré les apparences du contraire, de nous retirer de la mort, sans entraves de la jungle - les maux de l'anarchie, le désordre et la désintégration finale du groupe. Ce qui importe, après tout, n'est pas que nous soyons agressifs, xénophobes, sexuelles, hiérarchique et territoriale, mais ce que nous adoptons l'attitude inhérente à ces aspects de notre nature. Il est l'orientation éthique qui compte.

Toutefois, afin d'être éthique, il faut être conscient, et la conscience des moyens de sensibilisation des choses telles qu'elles sont réellement. Le conflit est le fruit de la dualité. Depuis dualité existe dans la nature, les possibilités de conflit sont infinis - comme le sont les chances de paix. La dissonance et l'harmonie, de l'opposition et de la concordance, de l'équilibre et de déséquilibre sont concevables que dans le prétexte de la polarité. La destruction, comme la création, résulte de la juxtaposition de forces antagonistes, et ainsi de base sont ces oppositions contrapuntique à la trame de notre univers, que la conscience et la vie elle-même ne peut être conçu sans elles. Privés des coordonnées - au-dessus et au-dessous, à gauche et à droite, en arrière, le passé et l'avenir - qui pourrait atteindre l'orientation dans l'espace et le temps? Sinon, comment l'âme humaine peut jamais devenir incarné?

Aux prises avec sa propre mal est la première et indispensable étape dans la réalisation de la conscience autonome, car à cette condition seule une personne peut-elle devenir responsables des événements de sa vie et de se rendre compte de ce qu'il a projeté sur les autres. La prise de conscience de l'ombre signifie souffrir de la tension entre le bien et le mal, dans la pleine conscience, la souffrance sa propre culpabilité et, à travers ces souffrances, en participant à la culpabilité de l'humanité. Si l'on peut mettre soi-même de supporter les tensions psychiques que les oppositions générer, le problème est transcendé: bon se réconcilie avec le mal et une nouvelle synthèse entre suit Persona et Shadow, et entre l'ego et le Soi. Free d'une autre super-déterminé-ego, le terrain dépendant de systèmes de croyance, la raison et la logique de déterminer la liberté d'éthique. De plus, quand la raison et la logique sont libres, plutôt que limitées, le psychisme peut dépasser eux, car il ne voit pas de problème dans la perception simultanée des incompatibilités. Comme les grandes disciplines spirituelles de l'Orient affirment, la sagesse réside dans une prise de conscience profonde de la contradiction en toutes choses, y compris nos Selves, qu'ils sont les deux faces d'une même médaille, que derrière l'apparence de chaque dichotomie existe une unité - l' corps et l'esprit, le Persona et l'ombre, le implicate Soi Supérieur et le Soi réel manifesté.


Allez au prochain article, En direction du Vrai Soi

Retour à Transformer l'Esprit - Sommaire.next