Trans4mind Accueil

Transformer l'Esprit

backnext

Créativité

La créativité est un type de pensée qui fait appel à l’originalité et à l’aisance et qui s’écarte des modèles existant pour introduire de la nouveauté. La créativité peut être appliquée à la recherche des solutions d’un problème : dans ce cas, elle facilite la production d’une gamme de solutions possibles, en particulier pour des problèmes n’ayant pas une solution unique. De façon plus productive, la créativité peut aussi être appliquée au processus de création, à savoir la réalisation d’une vision rendue toute puissante par un système de tension-résolution qui est mis en place par la réalité existante qui est différenciée d’une vision désirée. Ainsi, la créativité est évidemment souvent présente dans la vie quotidienne et n’est pas limitée aux seuls poètes, peintres et musiciens.

Le processus créatif suit en général 4 étapes typiques :

  1. La préparation : considérer que la situation est un processus télique ou paratélique, jouer avec les idées et évaluer leur faisabilité. Puis indentifier le problème, la question, le thème ou la vision et trouver ce que l’on veut véritablement réaliser entraîne un changement vers une excitation paratélique (ou parfois une anxiété télique, en particulier si cette anxiété est déterminée par les autres qui exigent quelque chose de nous).
  2. L’incubation : le sujet passe dans l’inconscient. Si l’accès à l’inconscient est bloqué (par l’anxiété par exemple), cette ressource (la capacité de traitement du cerveau tout entier) peut être limitée ou bien lente. C’est aussi dans l’inconscient que la réalité actuelle est davantage comparée au résultat envisagé pour dynamiser l’incubation et fournir plus de données.
  3. L’illumination : des idées imaginatives apparaissent spontanément dans la conscience et l’individu commence à travailler dans l’état paratélique pour faire d’elles une réalité.
  4. La vérification : retrait télique, actualisation. Le résultat est évalué par rapport au but ou à la vision. Le cycle est répété si nécessaire.

L’idée essentielle est de pouvoir aisément passer de l’état télique à l’état paratélique (et inversement) ; ce qui nécessite une bonne intégration des hémisphères droit et gauche. La perspicacité est encore davantage renforcée par des rythmes cérébraux synchrones entre les hémisphères en activité, ce qui correspond à l’état d’excitation paratélique. L’individu doit être dans le bon état d’esprit avant que son moi-conscient puisse s’ouvrir à son inconscient et permettre à l’illumination d’avoir lieu. Ceci correspond encore à une forte excitation cérébrale paratélique, facilitant la bonne communication entre l’hémisphère droit surtout et le système limbique, le processus central de l’inconscient. La plus grande fréquence des ondes Alpha dans le cortex correspond mieux au traitement du cerveau inférieur et une telle excitation de tout le cerveau facilité efficacement le processus créatif.

Les poètes affirment être emportés, possédés, parfois remués et submergés par l’acte créateur. Tout le langage de l’inspiration est lié à celui de l’excitation ; il donne même l’impression que l’individu est dirigé par une force étrange qui agit dans et à travers le moi-conscient mais en l’absence de toute volonté personnelle ; c’est une sorte de "canalisation" délivrant une expression qui va donner naissance à la beauté. En réalité, ceci est le cerveau tout entier (parfaitement intégré) qui agit de façon paratélique comme l’outil transparent du moi-supérieur.

En d’autres mots, la Muse, cette femme paratélique et capricieuse, est faite de tout cela. Nous jouons avec elle, nous la séduisons et lorsqu’elle apparaît nous nous oublions et nous sommes absorbés par les délices qu’elle a à offrir. Considérons un enfant de 3 ou 4 ans : pour lui la création et le jeu sont une seule et même chose : il peint et modèle un morceau de pâte à modeler pour le seul plaisir de l’activité en elle-même et n’est jamais à court d’idées. Le penseur "adulte" a tendance à faire plus d’efforts pour atteindre l’inspiration et il semblerait qu’en faisant cela elle s’éloigne davantage de lui.


Allez au prochain article, Education

Retour à Transformer l'Esprit - Sommairenext