Trans4mind Accueil

Transformer l'Esprit

backnext

Les besoins

Pour qu’un progrès spirituel soit possible, il faut qu’une motivation soit établie. Abraham Maslow a identifié 5 types de besoin qu’il a classés selon un ordre d’importance.

  1. Les besoins physiologiques tels que la faim, la soif, le sexe et la protection d’un toit sont basiques à la survie. De plus, la santé du corps est un point de départ essentiel à la mise en place de l’évolution (par exemple, une mauvaise nutrition peut causer un profond désordre psychologique). Une désintoxication peut être utile, tels que des exercices respiratoires, une thérapie à base de vitamines, une thérapie du colon et de la diète.
  2. Les besoins de sûreté et de sécurité reflètent notre désir de stabilité, d’ordre et de prévisibilité dans notre vie et notre travail ; ils nous permettent de focaliser notre attention sur de nouvelles idées sans être distrait.
  3. Les besoins de maîtrise sont les besoins de contrôler les hommes et les choses, de connaître les règles, de diriger ; la maîtrise à travers l’enthousiasme, l’abandon et la prise de risque. Les besoins d’acceptation sont les besoins de donner et de recevoir amour et affection, d’avoir un partenaire et des amis, d’appartenir à des organisations et de gagner la confiance de ses collègues ; c’est le besoin de support et d’acceptation.
  4. L’estime personnelle : notre besoin de construire notre sens des valeurs personnelles à travers la réputation, la reconnaissance, le respect et une confiance en SOI basée sur nos réussites. C’est aussi le besoin d’acceptation personnelle d’un point de vue réaliste.
  5. La réalisation ou accomplissement personnel : notre désir de développer tout notre potentiel, d’être créatif, de sentir que nous contribuons à quelque chose qui en vaut la peine, d’être soi-même, de connaître la vérité, de ressentir une immense joie.

Généralement, les besoins primaires doivent être convenablement satisfaits avant que les besoins secondaires ne deviennent très importants. Les besoins secondaires satisfaits augmentent notre activité dans le domaine primaire. La peur est la principale cause de raisonnement déformé et des émotions inappropriées qui en résultent. Quand elle est irrationnelle la peur est basée sur des menaces imaginaires pour la satisfaction de besoins primaires. Ces besoins sont devenus compulsifs (attachement à des gens, des choses, des idées et croyances dont la personne ne peut supporter l’absence). Combler leur déficience devient plus important qu’une croissance intentionnelle.

Il est absolument nécessaire de s’intéresser à de telles compulsions (cause des émotions et réactions humaines négatives) car elles constituent les problèmes sous-jacents qui empêchent le développement de la réalisation personnelle. Celui-ci prendra place lorsque l’individu aura résolu les problèmes qui, dans son cas, avaient auparavant causé la confusion, la perturbation et une considération personnelle dépréciative. L’évolution devrait donc avoir une interaction claire et objective avec les problèmes et les relations de la vie quotidienne.


Allez au prochain article, Le champ unifié

Retour à Transformer l'Esprit - Sommairenext