Trans4mind Accueil

Transformer l'Esprit

backnext

Explorations

Exercices de sensibilisation

La sensibilisation est caractérisée par le contact, par la détection, par l'excitation et par la formation de gestalt. Pour faire prendre conscience, d'être pleinement en contact avec la réalité est indispensable. Sensing détermine la nature de la conscience: si lointaine (par exemple, la vision ou le son), proche (par exemple, toucher) ou interne (par exemple, les sensations musculaires ou mentale des phénomènes tels que les rêves et les pensées). La prise de conscience est renforcée par l'intérêt et l'excitation de l'émotion, vers l'excitation.

Accompagnant la prise de conscience est toujours le désir de former une gestalt: à focaliser l'attention au sein d'un domaine de l'information telles que un ensemble organisé émerge. Dans ce processus de recherche de premier point ou un chiffre apparaît dans son contexte ou de fond. Une meilleure prise de conscience résulte d'un libre d'embrasser différentes relations possibles inhérents à un domaine, de façon de plus en plus de signification est intégrée vers une réalisation de la vérité, le plus souvent par une simplicité; moindre conscience résulte de la fixation sur un seul aspect.

La sensibilisation à la suite d'exercices sont basés sur les principes enseignés par Fritz Perls, le fondateur de la Gestalt psychothérapie.


Exercise 1: Ici-et-maintenant

Au cours des prochaines minutes, à chaque instant de décrire ce que vous êtes conscient. Commencez chaque phrase par: "En ce moment ... ' Ou "En ce moment ... ' Ou "Ici et maintenant ...'.

Note les difficultés et les résistances qui surgissent. Pourquoi avez-vous cesser de l'exercer au moment même où vous l'avez fait? Etiez-vous fatigué? Aviez-vous allé en blanc et ont cessé formant sursis? Avez-vous la rêverie ou errer? Si oui, où avez-vous tendance à aller? (Certaines personnes trouvent que c'est comme s'ils étaient dans le passé ou dans l'avenir, sans prendre conscience que c'est ici et maintenant qu'ils se rappellent le passé ou d'anticiper l'avenir).

Répéter l'exercice de nouveau, en utilisant tous vos sens, décrivant tout ce qui se passe et que vous vous sentez si lointain, proche ou à l'intérieur. Ensuite, prendre en compte: Quelle est votre actualité? Pouvez-vous réellement toucher? Pouvez-vous l'impression que c'est le vôtre?

Dans la mesure où votre sentiment de réalité, de contact avec le moment présent, a été obscurci par le port d'un masque de la personnalité, l'effort d'actualité expérience va réveiller l'angoisse (masqué, peut-être, comme la fatigue, l'ennui, l'impatience ou la gêne) - et ce que Spécifiquement éveille vos angoisses sera la résistance de la manette des gaz et qui vous empêchent la pleine expérience ..

Avec la pratique, vous n'aurez plus besoin de verbaliser dans cette manière de maintenir la discipline de Ici-et-Maintenant conscience. Pour revenir à la pleine sentiment de la réalité est une expérience formidable de l'impact, de passer à l'essentiel. Le sentiment de peur dans la réalisation de l'actualité d'être vivant est surmonté. Il n'est plus nécessaire de modifier ou de supprimer la vérité. Pratique de l'exercice dans de nombreuses autres circonstances.


Exercise 2: Les forces opposées

Pour être averti de rien du tout, elle doit se distinguer de son arrière-plan. De même, nous ne serions pas au courant de beaucoup de phénomènes si leurs contraires ne existent également: si jour étaient indiscernables de nuit, pas de distinction de ce type n'aurait jamais été faite et nous manque les mots correspondants.

Pensez à certaines paires d'opposés qui ne pourrait exister si ce n'était de l'existence réelle ou implicite de son contraire.

Avec quelques paires vous avez peut-être constaté qu'il y avait d'autres phénomènes qui muni positions intermédiaires. Par exemple, "début - fin" a un intermédiaire terme, "moyenne", "passé - l'avenir 'a' actuel", "l'amour - la haine" a "l'indifférence." Cela constitue une "neutre" ou "zéro-point du continuum. Sur une échelle numérique des valeurs diminue jusqu'à zéro est atteint, au-delà de zéro ils augmentent de nouveau, mais comme des valeurs négatives. Au point zéro d'un continuum (ou dichotomie des alternatives) on est conscient et intéressé par le potentiel de situations qui vont dans les deux sens. On sent l'invitant à l'action, mais ne s'est pas encore engagé à aucune des parties.

Les situations dans lesquelles vous rencontrez des blocs de l'exécution des tâches que vous avez défini pour vous sont des situations de conflit - les conflits entre une partie de votre personnalité et de l'autre. Vous êtes conscient de la partie qui fixe la tâche et tente de les mener à bien, comme le premier exercice ou, disons, d'arrêter de fumer. Mais vous êtes moins ou pas du tout au courant de l'autre côté, le resister. Dans la mesure où vous se heurter à des résistances, ils semblent souvent, loin d'être de votre propre création, à imposer et infligé à vous de l'extérieur.

Les travaux sur les exercices de ce livre est destiné à vous prévenir de conflits au sein de votre propre personnalité, et quelles situations les réactiver. L'objectif est de réinsérer ces désintégré parties, ce pour augmenter votre choix de points de vue et actions potentielles. Un avantage de développer votre capacité à voir les choses à l'envers, uncommittedly d'être intéressés par les oppositions, c'est le pouvoir de faire vos propres véritablement autodéterminée évaluations.

Pour la plupart, notre "manifeste des préférences et" naturelle "manières de voir les choses sont simples main-me-downs. Ils deviennent routinières et "droit", parce que nous retenir de même en imaginant le contraire. Lorsque les gens manquent d'imagination, c'est parce qu'ils ont peur de même envisager la possibilité de quelque chose de différent de la question de fait à laquelle ils s'accrochent à la vie chère, pour ces zones sont chargés de la contre-intention qu'ils ne peuvent affronter.

Imaginez-vous dans une situation inverse de la vôtre, où vous avez des souhaits et des inclinations contraires à votre habitude. Si, par exemple, vous avez dit "non" au lieu de "oui", ou si vous êtes une femme plutôt qu'un homme (ou vice versa). Observer des objets, des images ou des pensées, comme si leur fonction ou leur signification étaient à l'opposé de ce que vous avez l'habitude de les prendre.

Être amusé par vos évaluations habituelles de la bonne ou mauvaise, souhaitable ou répugnant, sensible ou stupide, possible ou impossible. Être satisfait de se trouver entre eux au point zéro, intéressé par les deux parties de l'opposition, mais pas avec une voie d'évitement. Découvrez les circonstances ou les personnes qui font qu'il est difficile pour vous, même dans la fantaisie, de faire des annulations, où l'anxiété, la peur ou le dégoût vient à l'avant-plan.


Exercise 3: Concentration

Dans la concentration forcée nous "payer" attention où nous pensons' devrait ', dans le même temps, retenue l'attention d'autres intérêts, comme de plus en plus d'énergie est consacrée à la répression qui entoure' distraction ', on devient fatigué et ennuyé, et rêvasser ou Stare fixement dans la transe hypnotique.

En spontané concentration est de l'intérêt suscité, excitant fascination et l'absorption comme l'un des besoins et des désirs sont excité. Si la situation est quelque chose de l'un des capteurs, ce qui rend un plan, imaginer, se souvenir ou l'activité pratique, l'esprit spontanément s'occupe spécifiquement à un point avant-plan et la distingue d'informations de base qui s'estompe, créant une vive chiffre / sol gestalt. Avec libre jeu de l'attention, le contenu de la figure et le terrain ne restent pas statiques (comme avec la concentration forcées), mais le changement dans le cadre d'une dynamique de développement, à mesure que de nouveaux sujets d'intérêt sont attirés dans la figure du sol.

En sélectionnant une date stable à partir d'une confusion chaos de l'information, pour aller vers les autres et de les associer progressivement un peu d'ordre et de sens, peuvent être introduites à l'ensemble de la situation. Avec la pleine conscience de l'ici et maintenant, ce qui peut être frustrant ou d'ennuyeux, comme la manutention ou le tiroir-En attendant le bus devient alors plus agréable. Des situations difficiles au travail peut être traité de manière efficace et d'une compréhension plus large peuvent être obtenues d'une masse de points de vue contradictoires.

Donc, les deux obstacles à la prise de conscience spontanée sont: le trop-fixes et le chiffre trop chargée en arrière-plan. Le meilleur contexte à l'intérieur duquel de différencier les conflits intérieurs est votre actualité - votre situation actuelle, de ses besoins et de ses objectifs. Le plus complet a estimé le contact entre vous et votre environnement, et le plus honnêtement vous vous sentez et à vous exprimer les sentiments de désir, de haine, de froideur, de l'ennui, le dégoût, l'admiration, etc avec les personnes et les choses vous viennent en contact avec, Plus vous aurez un contexte dans lequel mettre en conscience cachés (facturés et réprimée) contre-intentions, qui peuvent entraîner des idées fixes et des évaluations

Laissez votre attention changement d'un élément (objet, personne, aspect, la situation) à l'autre, remarquant figure et fond de la question et de vos émotions. Verbaliser les émotions à chaque fois, par exemple: "Pour ce je ressens du dégoût", "je ressens Pour cette haine".


Exercise 4: Assimilation

Spontanée (et non plus forcé ou répartie) l'attention est le contact avec l'environnement. Les objets deviennent en même temps plus unifié, mais aussi plus détaillées. Dans cet exercice, tout en maintenant ici et maintenant que la réalité de votre contexte, vous êtes votre attention à laisser jouer librement autour d'un objet. Par exemple, examinons un simple objet tel qu'une chaise. Avis d'abord, que la chaise est une chose unique. Il existe d'autres chaises, mais ils ne sont pas cette unique chose. Dire son nom, 'président', et se rendre compte que la chose n'est pas le mot. Le président de chose est non-verbale. Avis de tous les différents éléments et les détails qui composent l'ensemble. Note dans le détail comment ils vont ensemble en harmonie ou en tant que structure.

Bien que la chose est non-verbale, néanmoins ses significations (nom qui lui a été attribuée, qualités, propriétés, fonctions, importance, les associations, etc) peuvent être verbalized - ce sont des abstractions, et que les mots, en plus de couvrir de nombreux cas, le présent unique chose.

Ensuite, les avis qualités et les propriétés qui constituent la chair - la forme, la couleur, le poids, la dureté, la douceur et ainsi de suite. Revoir ses fonctions et les rôles possibles dans l'environnement - pour s'asseoir sur, se tenant debout, à la vente comme des marchandises, etc, ainsi que certaines utilisations inhabituelles - l'utilisation du bois de chauffe ou à la confiture dans le cadre d'un bouton de porte.

Maintenant réfléchir sur les autres points que vous associez à cette chaise. Ce qui se passe avec une chaise? Peut-être un tableau, d'un repas ou d'une personne fatiguée,… Enfin examiner quelles sont les caractéristiques qu'il a en commun avec d'autres objets, c'est-à-dire ce que les classifications t-il appartenir à - mobilier, les objets fabriqués par l'homme, articles en bois, des sculptures, des choses qui se dressent sur la Sol, à quatre pattes objets, etc

Maintenant, essayez ceci sur de nombreux articles de votre choix. Si l'examen d'un point devrait conduire à un fantasme, le fantasme garder toujours revenir à établir un rapport avec le présent point envisagée. Faites tout ce que vous avez observé se rassemblent et la cohésion dans la présente expérience, qui devrait maintenant être beaucoup plus large et plus conscient que l'original observation superficielle.

La prochaine partie de cet exercice est de faire la différence et puis unifier votre perception de l'art et la musique. Tout d'abord, observer une peinture que vous aimez. Remarquez les lignes et le dessin, en dehors de la objets peints et les couleurs - les bords et trace les grandes lignes des principaux chiffres et d'observer la structure qu'ils forment. Examiner la structure formée par les espaces vides entre les grandes lignes des principaux objets. Ensuite, observer la structure produite par chaque couleur à son tour - résumé le patch de rouge, de bleu, de vert et ainsi de suite. Si l'image donne une illusion de trois dimensions, d'observer la structure distincte de premier plan, le milieu de terrain, puis l'arrière-plan. Trace sur le plan des faits saillants et des ombres. Notez la façon dont les matériaux sont indiqués par la configuration des coups de pinceau. Enfin, regardez la scène représentée et l'histoire implicite - c'est où l'on commence normalement à regarder une peinture et devient envoûté. Vous constaterez que la peinture a une nouvelle beauté et la fascination, et vous constructive de la part de la joie Artiste. Cette appréhension différenciée de l'unité signifie que vous êtes réellement en contact avec la peinture, tout comme l'artiste était.

Maintenant, essayez la même démarche avec un morceau de musique. Faites une seule pièce à plusieurs reprises. Chaque fois, les apparences d'un résumé d'un seul instrument. Alors attention à la rythmique uniquement; ensuite distinguer la mélodie, puis l'accompagnement. Souvent, vous trouverez qu'il ya des "mélodies intérieure" et contrapuntique lignes que vous n'étiez pas au courant. Résumé de l'harmonie que vous sentez, c'est-à-dire lorsque le préavis progressions d'accords semblent pas résolus, et quand elles semblent à résoudre et "proche" de la pièce. Si vous développer cette habileté, la musique aura une nouvelle profondeur et de jouissance pour vous.

Pour tout type de re-construction créatif de se produire, il faut d'abord un dé-structuration de ce qui existe. Le présent parties d'un objet donné, l'activité ou à la situation doit être recombinées afin de répondre aux exigences de l'ici et du maintenant actualité. Cela n'implique pas nécessairement un mode de valorisation de leurs éléments, mais plutôt d'une ré-évaluation de la façon dont ils vont le mieux ensemble. En dehors de l'analyse détaillée et la prise de distance, il ne peut pas être en contact étroit, la découverte et l'intimité. Cela, bien sûr, s'applique aux relations personnelles ainsi. Et de même, sans une prise de conscience d'une expérience n'est pas assimilée; l'expérience est avalé entier et n'est pas le sien, sauf à un moment ultérieur, il est rappelé et vécue pleinement.


Exercise 5: Se rapeller

Les précédents exercices visent à accroître et améliorer vos contacts avec l'environnement. Vous et votre environnement (y compris d'autres personnes) constituent ensemble un fonctionnement, le système d'interaction mutuellement. Pour vous, en tant que vivant, étant composite, le contact avec votre environnement est l'ultime réalité. Ce que les gens en général seulement vaguement conscients du fait que leur vu et entendu est un atteignant-out, un étirement vers tout ce qui est intéressant et susceptibles de répondre à leurs besoins.

L'être humain et son appui monde doit être en contact intime de la croissance, du développement et de la vie, mais si la personne qui, en raison de craintes et d'inquiétude dans l'expérience acquise, n'ose pas entreprendre et assumer la responsabilité des contacts nécessaires, car ils doivent alors Pour se rendre à la vie, l'initiative et la responsabilité sont de poussée sur l'environnement - parents, la société, l'Etat ou Dieu. Ces organismes sont censés' approvisionnement avec moi ce qu'il me faut "ou" me faire faire ce que je dois faire ".

Quel doit alors être de nouveau, est la réalisation que c'est vous qui êtes la vue, l'audition, le déplacement, et que c'est vous qui sont axées sur les objets de la vie, qu'ils soient intéressants ou terne, souhaitable ou hostiles, beau, Laid. Tant que vous prenez votre environnement comme quelque chose d'imposé sur vous et d'être "put up with ', vous avez tendance à perpétuer sa présente les aspects indésirables. Helpless acquiescement dans le statu quo, portées au large de la nécessaire structuration et de la reconstruction.

L'obstacle à la pleine connu est la tendance à accepter que son propre seulement ce que l'on fait délibérément et 'but'. De tous ses autres actions, on a tendance à être studieusement ignorait. Ainsi l'homme moderne isole son 'aura' à la fois son corps et de son environnement, et parle de "volonté de puissance", comme si cela pouvait être invoqué sans contact par le biais de la chair et du monde circonstance. C'est le Body-Mind split.

L'Indien tente de surmonter la souffrance et de conflit par deadening sensations et les sentiments, et donc lui-même isolant de l'environnement. Laissez-nous, d'autre part, ne pas avoir peur d'animer et de susciter des sentiments tels conflits qui peuvent être nécessaires, afin de parvenir à une unité différenciée de la personne tout entière.

En faisant ces exercices de relaxation est forcé comme inutile forcé la concentration. Les tensions musculaires qui empêchent la détente font partie de la même résistance que nous voulons assister à, donc nous ne devons pas les chasser de l'image pour commencer. Les exercices suivants sont destinés à renforcer votre capacité à vivre pleinement l'expérience un souvenir.

Sélectionnez une mémoire qui n'est pas trop lointain ou difficiles - par exemple, rappeler la visite de la maison d'un ami. Fermez les yeux. Que voulez-vous vraiment voir? La porte? Quelqu'un d'ouverture? Mobilier? D'autres personnes? Ne pas essayer de dénicher ce qui est dans votre esprit - ce que vous pensez devrait être là-bas - mais simplement rester dans le lieu de rappeler et de préavis ce qui est là, en qualité d'observateur. Si vous collent à la mémoire sélectionné contexte, le chiffre / sol Constitueront, sans votre intervention délibérée. Ne croyez pas ou raison à ceci: "Il doit y avoir des chaises - où sont-ils?" Il suffit de voir. Traiter les images que s'ils sont présents ici et maintenant à vos sens, et de les observer en détail comme vous l'avez fait abstraction de la peinture. Très vite oubliées détails apparaîtront tout naturellement.

À l'égard de la mémoire visuelle, peu d'entre nous conservent le eidetic (photographique) en mémoire que nous avons eu un enfant. Les exigences classiques de notre éducation que nous avons résumé seulement des informations utiles à partir de situations et de verbaliser, donc supprime nos eidetic pouvoirs que la plupart des gens d'expérience seulement en rêver. Nous devons mettre en pratique, afin que nous puissions revoir les situations de façon éclatante, à la figure et au sol facilement déplacer.

Si vous avez peu de mémoire visuelle, la capacité de voir de façon éclatante dans votre 'esprit' - c'est probablement parce que vous avez érigé un mur de mots et de pensées entre vous-même et votre environnement. Le monde n'est pas vraiment connu, mais il est contacté que dans la mesure nécessaire pour activer votre abstractions verbales acquises antérieurement. Intellect a remplacé la participation active. Temps, vous devez persistent, comme si vous étiez en fait en visualisant. Vous pouvez la plupart du temps une expérience simplement l'ombre des événements vous vous en souvenez, mais maintenant, et puis les éclairs de la vision va se produire. Cette résistance est en grande partie maintenues en place par la tension des muscles des yeux, comme dans staring. Il peut aider à couvrir vos yeux avec les paumes de vos mains, et laissez vos yeux se pencher sur la distance loin de la noirceur.

Le même type de formation peut être appliqué à l'acoustique et aux autres sens. Remarquez que votre résistance en essayant de rappeler la voix des gens. Si vous omettez totalement dans le présent, vous pouvez être sûr que vous n'avez jamais vraiment écouter d'autres gens quand ils parlent. Peut-être que vous êtes préoccupés par ce que vous allez dire quand vous avez la chance, ou peut-être il y avait plus d'aversion pour le haut-parleur que vous avez réalisé.

Odeurs, les goûts et les mouvements ne sont pas si faciles à nouveau l'expérience dans ce éclatante façon, parce que ces sens étroit sont accusés d'émotion. Voir et d'entendre, parce qu'ils sont "éloignés" sens ne peuvent assez facilement être déconnecté de la participation à la vie du corps et de devenir feelingless - sauf dans nos réponses à l'esthétique, qui ont tendance à passer à travers notre blocage musculaire.

Maintenant rappeler une expérience que précédemment, mais cette fois intégrer autant que possible les sens - et pas seulement ce que vous avez vu, mais aussi ce que vous avez entendu, sentait, goûté, touché et senti dans vos mouvements - et remarquez également la tonalité émotive et des changements de tonalité Allé avec l'expérience. Évitez-vous de rappeler une personne en particulier? Est-ce que la situation restera la même ou est-il le mouvement? Existe-t-il le théâtre dans le théâtre? Avez-vous obtenir rapidement aperçus seulement ou vous pouvez suivre les informations sans perdre la totalité?


Exercise 6: Affûtage de la corp

Notre stratégie de développement est d'étendre la sensibilisation dans tous les domaines de l'orientation actuelle de sensibilisation, y compris les pièces de votre expérience, vous préférez rester à l'écart et de ne pas accepter que le vôtre. Tant que vous êtes éveillé, vous êtes au courant de quelque chose. En cas d'absence d'esprit ou dans un état de transe, de la prise de conscience est très faible; chiffre / motifs ne se développent pas et précipité solide expérience sous la forme de mémoires, des intentions, des plans, des actions. Beaucoup de personnes vivent en permanence dans la mesure où la transe non verbale expérience est concernée, et domine la pensée verbale leur réalité subjective. Notre tentative est de récupérer la sensibilisation de toutes les expériences dans son ensemble - si elle se compose de spirituel, psychologique, verbale, intuitive, physique, sensorielle ou psychique ou d'aspects environnementaux (toutes les abstractions) - car c'est dans leur fonctionnement unitaire que le chiffre animé / Terrain émerge.

Le plus grand obstacle à la prise de conscience est la tendance à falsifier l'écoulement de l'expérience unitaire par inhibition (censurer) ou de l'exécution. C'est comme essayer de conduire une voiture avec les freins. Forçant de faire quelque chose soi-même ne pourrait pas avoir lieu à moins qu'il y coexiste la contre-intention de freiner ou de gêner, et ce contre-la force est aussi de soi-même.

Alors, quand un pratiquant de la sensibilisation, de maintenir la formule suivante:

  1. Maintenir le sens de la réalité - le sentiment que votre prise de conscience existe dans l'ici et du maintenant.
  2. Réaliser que vous vivez l'expérience - il agit, l'observant, de la souffrance, résister.
  3. Assister et assurer le suivi toutes les expériences, qu'elles soient internes ou externes, le résumé ainsi que le béton, ceux qui tendent vers le passé ou ceux qui sont orientés vers l'avenir, celles que vous avez la volonté ", que vous' devrait ', ceux Que simplement 'sont', ceux que vous avez délibérément produisent et ceux qui semblent se produire spontanément. Assumer la responsabilité de tous, y compris vos blocs et les symptômes.
  4. En ce qui concerne l'expérience de tous, sans exception, de verbaliser: "Maintenant, je suis conscient que ... "

Notez que les processus sont en cours et que vous êtes intéressés et impliqués dans ces processus. L'idée que les pensées entrez votre esprit de leur propre initiative doivent être remplacées par l'idée que vous êtes responsable de vos pensées. Pour concrétiser cette participation continue n'est pas facile, et la plupart des personnes échapper en acceptant que leurs propres - par identification - seulement ces processus qui sont délibérées.

Maintenant, toujours en acceptant et englobant toutes vos awarenesses, commencer à différencier comme suit: Tout d'abord, essentiellement à assister à des événements extérieurs - vues, sons, les odeurs, les mouvements, etc - mais sans perdre d'autres expériences. Deuxièmement, en revanche, se concentrer sur les processus internes - images, des tensions musculaires, des émotions, des pensées. Troisièmement, un par un, de différencier ces différents processus internes, en se concentrant sur eux individuellement et remarqué leurs fonctions, les qualités, la nature et les éléments, et la façon dont ils répondent aux changements et le contexte qui les entoure.

Ensuite, se concentrer sur la sensation de votre corps dans son ensemble. Laissez votre attention errer à travers toutes les parties de votre corps. Combien pouvez-vous de vous sentir? Avis courbatures, la douleur et twinges souvent ignorées. Quelles tensions musculaires peuvent vous ressentez. Assister à eux, qu'ils continuent et ne tentez pas prématurément à la détente. Essayez de façonner leurs limites précises. Avis de votre peau sensations. Vous sentez-vous lorsque la tête est en rapport avec le cou et les épaules, etc? Où sont vos organes génitaux? Où est votre poitrine, le ventre, le dos, les bras, les jambes, etc? La plupart des personnes, qui n'ont pas les proprioception des parties de leur corps, mais simplement savoir où les jambes sont là et ainsi de visualiser les ya, plutôt que de leur sentiment. Prolongez l'exercice en marchant, en parlant, debout et assis: être conscient de la proprioceptive détails sans pour autant interférer avec eux.

Dans la mesure où il existe une divergence entre le concept verbal de l'autodétermination et de la prise de conscience de sentir l'auto, il ya une névrose, c'est-à-dire un clivage entre droite et gauche du cerveau. Donc la différence que vous le glisser de l'une à l'autre, et ne pas tromper vous-même que vous avez réellement sentir plus que vous. Il vaut la peine de passer de longues heures à cet exercice (à dose modérée!). Il est à la base de la dissolution des tensions musculaires dans les résistances qui sont ancrées, et c'est aussi un moyen de résoudre les maux psychosomatiques.


Exercise 7: Vivre les émotions

Lorsque le délibéré dichotomie entre "interne" et "externe" est mal faite, alors vous l'expérience de l'unité différenciée-vous dans votre monde. Cette perpétuelle évolution gestalt est d'un intérêt vital pour vous, pour votre vie, il est en train d'être vécu. L'évaluation de cette expérience est ce qui constitue l'émotion. L'émotion est un processus continu, car chaque instant de sa vie avec lui caries un sentiment de tons variés degrés de pleasantness ou désagréments. Toutefois, en homme moderne, cette continuité de l'expérience émotionnelle est largement réprimées - émotion est considéré comme une sorte d'éruption volcanique, qui apparaît inexplicablement dans son comportement au moment précis où l'on voudrait à exercer ce contrôle.

L'émotion est toujours à l'arrière-plan aussi longtemps que l'on est en vie, mais il devient figuratives quand il ya un intérêt et d'inquiétude dans ce que l'on connaît. Telle est, la nature de l'émotion ressentie est déterminée par son évaluation des événements. Comme tel, l'émotion Energizes mesures appropriées, ou la recherche de ce qui est approprié.

En forme primitive indifférenciée, l'émotion est tout simplement l'excitation, la plus grande activité métabolique accrue d'énergie et de mobilisation qui est la réponse de l'organisme à éprouver de roman ou de situations stimulantes. Dans le nouveau-né cette réponse est relativement non orienté. Puis, à mesure que l'enfant progressivement à différencier les parties de son monde - la constellation d'événements et de l'intérieur sans lequel il confronte à diverses reprises - il corrélativement différencie ses débuts mondiaux excitation dans sélective incitations à l'action. Ces acquérir des noms spécifiques comme les émotions.

Que les émotions sont fortement différenciés dans la structure et la fonction de même que la personne qui expériences. Quand les émotions ne sont pas différenciés mais réprimé, il continue à l'âge adulte avec la méconnaissance de son affectif maquillage. Il maintient une situation précaire "maturité" par les faux face à la classique "auto-contrôle." Le monde extérieur et ses demandes sont considérées comme réelles, alors que les sollicitations des besoins des organismes, tel que mis au courant par proprioceptions et se manifeste par des émotions, sont, dans une large mesure en dérision comme étant "seulement dans la tête".

L'exercice suivant vous demande de prendre conscience de rechercher des émotions pénibles - ceux que nous cherchons à éviter. Ces émotions non désirées doit cependant être portée à la sensibilisation et déchargées avant que nous devenons libres d'entrer de nouveau les situations où nous avons connu auparavant. Par exemple, une personne qui a peur de parler en public parce que déjà, à une autre occasion, le public était insensible. Un homme peut avoir peur de tomber en amour, car une précédente petite amie marchaient-out sur lui. Ou une femme peut avoir peur de se fâcher, parce qu'elle a été humilié comme un enfant pour montrer de tels sentiments. Chacun d'entre nous avons eu d'innombrables expériences qui peuvent maintenant être réactivé et causer de l'anxiété - nous n'avons pas encore affronté les sentiments douloureux et nous avions supprimé à l'époque. En rappelant ces expériences encore et encore jusqu'à ce que le point où nous pouvons pleinement re-vivre les émotions bloquées, ils ne peuvent plus causer de l'anxiété, car nous pouvons voir les événements en perspective.

Dans votre esprit, revivre encore et encore, chaque fois que la récupération de plus amples détails et la profondeur des sentiments, des expériences qui ont procédé pour vous une forte charge émotionnelle. Que, par exemple, est la plus terrifiante expérience, vous pouvez rappeler? Sentez-vous de nouveau à travers elle, tout comme cela s'est produit. Et encore. Et encore. Utilisez le temps présent. Quand les mots viennent, vos décisions ou de quelqu'un d'autre commande, les dire à haute voix à plusieurs reprises, à l'écoute de vous dire, et vous faisant sentir et à les exprimer. Pour quelle occasion avez-vous été le plus humilié? Revivez cette expérience à plusieurs reprises. Comme vous, lorsque vous devenez préavis rappelle une semblable, relié expérience. Si c'est le cas, passer à ce travail et à travers elle jour après jour.

Faites de même pour de nombreux autres types d'expérience émotionnelle. Avez-vous, par exemple, ont un deuil inachevé situation? Quand quelqu'un qui vous est cher est mort, avez-vous pu pleurer? Si non, pouvez-vous le faire maintenant? Pouvez-vous, dans la fantaisie, debout à côté du cercueil et exprimer adieu? De même, quand avez-vous été le plus furieux, le plus honte, le plus embarrassé, coupable, etc? Revivez l'expérience maintenant. Pouvez-vous ressentir l'émotion parfaitement? Si non, est-ce que vous pensez-vous faire pour le bloquer?

Notez que nous avons tendance à considérer les expériences traumatiques chez un enfant-comme la façon - nous étions trop bouleversé et qui manque de conscience à l'époque d'être objectif, mais nous nous en tenions aux décisions prises dans cet état. En pleine re-visualisation de l'expérience, nous pouvons réévaluer de l'adulte point de vue et re-prendre les décisions de façon plus rationnelle.


Exercise 8: Verbaliser

À verbaliser signifie "mettre en mots." Healthy verbaliser décolle de ce qui est non-verbale, tels que les objets, les conditions, l'état des choses, et se termine à nouveau dans la production d'effets non verbales telles que les sentiments et les actes. Quand on craint le contact avec la réalité - de chair et de sang avec le peuple et ses propres sensations et sentiments - mots peuvent être comme un écran interposé.

Le "intellectuel" (et beaucoup d'entre nous, dans une moindre mesure) les tentatives en obsessionnels compulsifs et les moyens d'être objectif à propos de son expérience personnelle, ce qui en pratique signifie en termes de théoriser sur lui-même et son monde. Mais par ce même approche, il évite le contact avec les sentiments, l'art dramatique, l'âme de sa vie et de celles qu'il partage avec elle. Il vit la vie de substituer des mots, isolés du reste de sa personnalité, de son corps méprisants, et concernées par le verbales victoires d'argumenter, de la rationalisation, ce qui rend l'impression, propagandising et, en général, se faisant lui-même droite. Tout cela est alimenté par la peur, mais les vrais problèmes de sa vie aller unhandled.

Quand un enfant apprend la langue, parlant à haute voix intérieure vient avant la parole, mais plus tard, l'enfant met en apparence acquis cette langue à des fins privées comme "réflexion." La plupart des adultes regardent la pensée comme quelque chose qui vient avant la parole et qui est indépendant de celui-ci. "Il est facile de penser, mais difficile à exprimer des pensées." Cela est dû à la peur de comment les autres réagissent à sa pensée, si elles sont exprimées. Une fois qu'une personne se réchauffe à son sujet, perd la crainte de commettre lui-même et cesse de répéter ses déclarations avant de proférer eux, il devient évident que quand il n'ya rien à craindre, de pensée et de parole devenir identiques. Dans le but d'intégrer et de la pensée verbale de notre existence, nous devons prendre conscience de cela.

Les moyens d'orientation en ce qui concerne la parole est à l'écoute. Écoutez votre propre production de mots lorsque vous parlez. Donnez votre voix enregistrée. Plus votre concept de votre auto diffère de la réalité de votre personnalité, plus vous serez pas disposé à reconnaître votre voix comme la vôtre.

Maintenant, réciter un poème à voix haute, et encore une fois, l'écoute de vous-même. Répétez la récitation à plusieurs reprises, mais il semble, jusqu'à ce que vous sentiez l'intégration de l'expression orale et l'écoute. Ensuite, on récite un poème subvocally même (sous votre souffle) jusqu'à ce qu'il soit facile pour vous de vous entendre dire mentalement.

Lors de la lecture d'un livre, écouter de vous lire subvocale. Au début, cela vous ralentir et vous faire impatient mais avant longtemps, vous pourrez écouter aussi vite que vous pouvez lire - et la pratique permettra d'améliorer votre mémoire en augmentant votre contact avec la lecture matériau. Ayant objectivement identifié discours subvocal, vous verrez que vous ne devez même subvocalise les mots et peut lire à plusieurs reprises la vitesse, en dupliquant simplement les mots.

Ensuite, commencer à écouter votre pensée subvocal. Au début, quand écouté, vous en tant que haut-parleur subvocal allez muet, mais après un certain temps le babillage allez commencer à nouveau. Vous entendrez morceaux de phrases incohérentes qui circulent. Remarquez la façon dont vous parlez à l'intérieur - est-il en colère, se plaindre, enfantin? Est-il aller sur l'explication pédante questions, même si la signification a été saisi? Remarquez son rythme, le ton et les prises phrases que vous utilisez. Pour qui parlez-vous? Dans quel but? Ne vous tournez les phrases comme si vous teniez quelque chose en retour? Êtes-vous essayer d'impressionner? Est votre tentative de pensée et désorienté? Dans les situations dramatiques internes, beaucoup de ce que vous vous sentez que l'évaluation et le jugement moral est la partie de Surmoi de ce que vous parlez subvocale - tous les should et shouldn'ts, moûts et oughts que vous avez prises à bord et identifiées avec.

Persister jusqu'à ce que vous avez le sentiment de l'intégration de l'écoute et de parler. Votre pensée va devenir beaucoup plus cohérente et expressive. Pensées vides de sens, redondantes et aléatoires ont tendance à disparaître, laissant votre discours lisse et au point - et le Surmoi est progressivement absorbée en pensée consciente et auto-dirigé.

Notez que votre parole est une partie de vous, mais il ya plus à vous que cela - que le plus grand, non-verbal vous est celui qui est conscient d'être conscient. Lorsque vous aurez maîtrisé l'écoute interne, passez à l'étape décisive: la production de silence intérieur. Ne confondez pas le silence intérieur pour blancheur, la transe, la cessation de la conscience. Au contraire, la conscience persiste, avec une clarté accrue.

Gardez le silence intérieur; s'abstenir de parler subvocal, encore tenir au courant et éveillé. Au début, vous n'aurez probablement être en mesure de le faire pendant quelques secondes à la fois, pour la pensée obsessionnelle va recommencer. Donc, pour commencer, se contenter de simplement noter la différence entre le silence intérieur et de parler, mais les laisser suppléant. Une façon efficace de le faire est de les coordonner avec votre respiration. Soyez sans paroles pendant que vous inhalez (ce qui correspond à la conscience du cerveau droit), puis sur l'expiration, laissez quelque mots ont jailli-up (dans la conscience du cerveau gauche) se parlent subvocale, ou doucement chuchoter entre eux.

Si vous persistez à cet exercice, votre visualisation sera plus lumineux, vos émotions claires, vos sensations corporelles plus précise, à l'attention et l'énergie utilisée dans subvocalising inutile vont maintenant être investi dans ces fonctions simples et les plus élémentaires. En outre, vous trouverez que plus subvocalising ouvre la notoriété de votre intuition non-verbal et la conceptualisation. C'est le mental supérieur qui n'a pas besoin de langue, et bien sûr, vous êtes alors en contact avec l'aspect spirituel illimité de vous-même - le Soi Supérieur.


Exercise 9: Retroflection de comportement

Pour Retroflect signifie littéralement "à tourner brusquement le dos contre. Quand une personne retroflects comportement, il le fait à lui-même ce qu'il a fait à l'origine à d'autres personnes ou des objets. Il s'arrête tenter de manipuler les changements dans l'environnement afin de satisfaire ses besoins, parce qu'il a rencontré une opposition insurmontable. Il était frustré et peut-être puni. Ainsi, au lieu - car il a toujours le besoin de se comporter de cette façon et afin de donner une certaine satisfaction - de retenir l'effort qu'il redirige l'activité vers l'intérieur et se substitue à la place de l'environnement, comme la cible de comportements et de sentiments. Auto-agression peut toujours être sûr de sa victime! Dans la mesure où il le fait, il se divise en "faiseur" et "fait pour" - un conflit intérieur. Une partie de son énergie reste dans l'impulsion refoulée (détenu comme la tension musculaire), tandis que plus d'énergie est retroflected dos pour maintenir la partie sortante en échec (en tendant les muscles antagonistes aux impulsions sortants).

Quand une personne n'est pas au courant de ses besoins sous-jacents et les impulsions, et ne connaissent pas les retroflections il supprimer les impulsions avec, le conflit devient habituelle, chronique et hors de contrôle - une impasse perpétué dans la personnalité. Il oublie la fois la nécessité et l'inhibition de rétroflection - qui est la répression.

Souvent, un enfant perd contre un environnement hostile ou plus fort. Mais nous ne sommes pas des enfants. Nous sommes grands, plus forts, et ont des droits qui sont refusés les enfants. Certes, dans ces circonstances, l'amélioration, il est utile d'avoir une autre chance à obtenir ce que nous avons besoin de l'environnement!

Une fois qu'une personne découvre son action retroflecting (qui, comme une agression contre soi-même est généralement deux assez proches de la conscience) et prend le contrôle de celui-ci, l'impulsion bloqué sera récupéré automatiquement. Il peut alors être exprimé et libéré. Des sentiments et des agressions inhabituelles peuvent être ressuscités - la personne peut alors apprendre progressivement à tolérer et à les utiliser de manière constructive, mais il peut plutôt se retirer dans son état d'inconscience endormie. Mais jusqu'à ce que l'on peut prendre conscience de ce ses pulsions agressives sont et apprendre à les mettre à l'utilisation constructive, ils sont certains d'être usurpée.

On peut, pour commencer, de découvrir et accepter le fait qu'il ne "s'en prendre à lui-même." Il peut prendre conscience des émotions de la part de retroflecting de sa personnalité et l'impulsion vers l'extérieur sous-jacente va émerger. Ensuite, il peut rediriger dans l'expression saine, car elle est différenciée et a permis de rattraper les parties les plus cultivés-up de la personnalité

Retroflections également ce que l'on voulait des autres, mais n'a pas réussi à obtenir, avec le résultat que maintenant, faute de quelqu'un d'autre de le faire, on lui donne à soi-même. Il peut s'agir de l'attention, l'amour, la pitié, la punition ou d'autres besoins interpersonnels réaliste, ne peut être satisfait par soi-même.

Essayez d'obtenir une compréhension claire que lorsque vous demandez-vous "quelque chose, ce n'est retroflected questionnement. Vous ne savez pas la réponse ou vous n'auriez pas à demander. Qui dans votre environnement ne sait, ou vous vous sentez devrait savoir? Si vous spécifiez une telle personne, alors vous pouvez être au courant de vouloir poser votre question que personne? Qu'est-ce qui vous empêche de le faire? Est-ce la timidité, la peur d'une rebuffade, la réticence à admettre votre ignorance?

Quand vous consulter vous-même "de quelque chose, vous pouvez être conscient de votre mobile? Il peut être un jeu, une taquinerie, l'administration de consolation, ou la réalisation d'un reproche. Pour qui vous vous substituez?

Considérez remords - un simple prétexte de culpabilité. A qui faites-vous vraiment vos nivellement reproche? Qui voulez-vous de réformer ou de critiquer? En qui voulez-vous réveiller la culpabilité que vous faites semblant de produire en vous-même? Progressivement, vous allez commencer à voir le rôle que vous jouez dans vos relations interpersonnelles, et de vous voir comme les autres vous voient. Si vous êtes toujours faire des demandes sur vous-même, vous êtes aussi, implicitement ou explicitement, faire des demandes sur les autres - et c'est ainsi que vous semblez eux. Si vous vous sentez en colère contre vous-même, vous vous sentirez en colère, même avec la mouche sur le mur. En étant "Oui-homme" pour chaque Tom, Dick ou Harry, nous Retroflect le négatif et dire "Non" à nous-mêmes - ce qui est important pour nous. Dans suppression rétroréfléchissant un dissocie du comportement supprimée et identifie le comportement de suppression. Puisque cela se fait de façon irréfléchie, avec des motifs rationalisées, vous ne serez pas au courant du comportement supprimée continue à se manifester. Il doit être mis au courant et acceptée avant qu'il puisse être mis au point dans l'agression qui est saine et rationnelle. Reproche peut alors se transformer en approche.

Dommage ressent pour un autre, plus faible ou inférieure, personne de la souffrance ou de la détresse. Il est déguisé jubilation ou condescendance. Par les plaindre, nous insistons sur la différence entre leur sort et le nôtre - cette attitude motive beaucoup soi-disant charité. Lorsque préoccupation pour les souffrances des autres est authentique, elle entraîne l'envie d'aider de façon pratique et à assumer la responsabilité de changer la situation. Pitié éploré est surtout un plaisir masochiste de la misère. Lorsque cela est retroflected nous avons la situation de l'apitoiement sur soi.

Examiner une instance de l'apitoiement sur soi dans votre propre vie. Qui voulez-vous à la pitié de cette façon? Qui voulez-vous vous plaindre?

Quand une personne demande, 'Comment puis-je me faire faire ce que je dois faire? ", Il est en train de dire," Comment puis-je supprimer la forte partie de moi qui ne veut pas le faire? ", Et la rationalisation de l'rétroflection ("devrait"). Dans le compulsif, le "je" identifie des objectifs rigides et tente de les adopter à toute vapeur - la "règle" et "jugé" sont donc en conflit permanent.

Renverser une situation dans laquelle vous vous forcez. Comment définiriez-vous sur les autres impérieuses pour effectuer la tâche pour vous? Souhaitez-vous despote, pot de vin, de menacer, de récompense ou manipuler autrement? Comment réagissez-vous à votre propre auto-ils convaincants? Avez-vous la sourde oreille? Pensez-vous faire des promesses que vous n'avez pas l'intention de garder? Avez-vous répondre à la culpabilité et de payer la dette avec le mépris de soi et le désespoir?

Une autre firme de rétroflection à considérer est le mépris de soi - compulsif d'auto-évaluation, d'habitation tout le temps sur la différence entre la performance réelle et ceux qui se réunirait un idéal. En inversant le rétroflection, une personne vous permettra sur lui-même et commencer à évaluer les personnes de son entourage. Il va bientôt voir la futilité de lui et arrêter. Il va se rendre compte que ses évaluations étaient retroflected simplement un mécanisme pour le logement lui-même.

Qu'est-ce que vous doutez de vous-même? Méfiance? Déprécier? Pouvez-vous inverser ces attitudes - qui est la personne que vous doutez? Qui vous rend suspect? Qui aimeriez-vous prendre vers le bas une cheville?

Retroflections sont manipulations de vos propres pulsions et le corps comme substituts aux autres personnes et d'objets. Rétroflection devient auto-violence quand vous avez une fois pour toutes censuré une partie de vous-même, étranglé la réduire au silence, de sorte qu'il ne peut plus lever sa voix dans votre personnalité consciente. Mais peu importe comment le holà à cette partie peut être censuré, il exerce encore sa pression. La lutte continue - vous avez tout simplement perdu conscience. Parce que les muscles correspondent conflit mental, le résultat final est un dysfonctionnement inévitablement psychosomatique: une insuffisance de coordination, des douleurs (comme des maux de tête), la faiblesse ou même la dégénérescence des tissus. Elles sont produites par tenseur musculaire contre une impulsion gonflement.

La seule façon de résoudre le problème de la tension musculaire chronique - et de tout autre symptôme psychosomatique - est de ne pas relâcher volontairement et couper de lui, mais plutôt de devenir vive conscience du symptôme, d'accepter des deux côtés du conflit que vous. Cela signifie pour vous ré-identifier avec des pièces de votre personnalité à partir de laquelle vous avez dissociées. Ainsi, pour votre mal de tête, il est préférable de prendre la responsabilité de l'aspirine. Le médicament émousse temporairement la douleur, mais il ne résout pas le problème - que vous pouvez le faire. L'impulsion supprimée doit trouver son expression et la satisfaction. Compte tenu de l'attention et permis d'interagir avec le reste de votre comportement, il trouvera sa place dans l'intégration de votre personnalité.

Lorsque l'expression de l'impulsion débloqué est manifeste, il ya normalement une libération d'énergie accumulée. Par exemple, la léthargie de la dépression sera remplacé par ce qu'elle cache et tenu en échec: rage ou en sanglotant. Ou si vous vous concentrez sur un mal de tête et le développement de permis, vous pouvez tôt ou tard se rendre compte que le mal de tête est produite par des tensions musculaires dans le cou. Vous pouvez alors réaliser que vous êtes triste et très envie de pleurer, puis relâcher les muscles et lâcher des larmes. Sensations d'engourdissement peuvent de même être ouverts sur. Si l'impulsion est supprimé adopté physiquement, de façon significative avec les personnes appropriées ou de la situation à l'esprit, et avec le sens que c'est vous qui le font et responsable, la décharge se produit.


Exercise 10: Découvrir introjection

Une introjection est une "leçon" que vous avez avalé entier, sans compréhension, peut-être sur l'autorité, et que vous utilisez maintenant comme si c'était votre propre. Parce que introjection sont donc souvent contraints à un individu, à l'hostilité se fait sentir d'abord contre la coercition. Parce que ce conflit est donné avant qu'il soit résolu, l'hostilité est retroflected - c'est le cas normalement dénommé "maîtrise de soi".

Dans la mesure où vous avez encombré votre personnalité avec introjection, vous avez une altération de votre capacité à penser et à agir sur votre propre déterminisme. Le "je" qui est composé de introjects ne fonctionne pas spontanément, car il est composé de concepts sur l'auto - fonctions, normes et points de vue de la "nature humaine" - qui sont imposées de l'extérieur. C'est le typique "Surmoi." Bonne assimilation des idées, se sentait agressions et d'expériences, de les faire vous-même, nécessite une analyse objective (déstructuration) avec les parties rationnelles absorbés en fonction des besoins. Ceci est en contraste au doublage avec désinvolture quelque chose de "anti-social", "mauvais" ou "mauvais" sur la base d'une introjection.

Une façon de découvrir ce que l'intérieur de vous ne fait pas partie de votre auto, est par la récupération de l'original (supprimé) sentiment de dégoût et l'envie d'accompagnement à rejeter, ou cracher ce qui a été avalé. Si vous souhaitez vous décharger de introjects dans votre personnalité, vous devez intensifier la sensibilisation du "goût" des règles morales, les opinions, les préjugés et les attitudes que vous acceptez que la normale, et si ils "mauvais goût", puis les recracher! Ce matériau peut alors être dé-structuré et les meilleures parties ré-absorbée, pour récupérer un Surmoi autonome.

Pour éliminer introjection de votre personnalité, le problème n'est pas, comme il était avec retroflections, à accepter et à intégrer des parties dissociées de vous-même, mais plutôt, il est de prendre conscience de ce qui n'est pas vraiment le vôtre, à acquérir une attitude sélective et critique envers ce vous est offert. Avant tout, il est la capacité à "mordre et de mâcher de" l'expérience, de façon à extraire une alimentation saine. Névrosés parlent beaucoup d'être rejeté. C'est la plupart du temps, une projection sur les autres de leur propre haine de soi - le dégoût réprimée avec ce qu'ils ont intégré dans leurs propres personnalités, le littéralement des milliers de bric et de broc non assimilés, déposées en eux-mêmes comme introjects. Ils sont tous deux non digérées et, comme ils se tiennent, indigeste. Digestion exigerait le processus de les élever comme "inachevé", travailler à travers eux, puis enfin les assimiler.


Exercise 11: Découvrir projection

Un "projection" est un trait de caractère, l'attitude ou un sentiment qui n'est pas vécu comme tel, mais plutôt qu'il est attribué à une autre personne dans l'environnement. Il est connu comme dirigé vers la personne en saillie. Par exemple: le projecteur, ignorant qu'il rejette d'autres, estime qu'ils sont le rejettent. Comme rétroflection et introjection, il est un moyen de défense contre les conflits et la tension qui est unconfrontable. Bien que la personne est au courant du problème (comme un sentiment de rejet), car il ne peut pas envisager l'exprimer ouvertement, il suppose qu'il doit venir des autres - il perd le sens où il se sent l'impulsion. De cette façon, il peut, sans ressentir aucune responsabilité dans la situation, se considérer comme l'objet passif de traitement cruel ou de victimisation.

Supposons que l'on a un rendez-vous avec une personne et il est arrivé en retard. Si, sans autre preuve, on saute à la conclusion qu'il s'agit d'un signe de mépris, alors on projette mépris (une projection vers l'extérieur) ou de l'un mépris de soi (une projection vers l'intérieur).

Dans votre cas, par qui avez-vous ou avez-vous vous sentez rejeté? Pour quelles raisons avez-vous les rejetez - comment ils échouent-ils à la hauteur? Vous sentez-vous vous manque de la même manière? Rejetez-vous en vous-même les mêmes choses que vous pensez que d'autres vous rejettent pour?

Maintenant, imaginez un peu connaissance. Aimez-vous ou n'aimez pas ceci ou cela ou trait de comportement? Parlez-lui ou elle à haute voix - dire que vous acceptez cette maniérisme caractéristique ou que vous ne pouvez pas le supporter quand il fait ça, etc Vous sentez-vous ce que vous dites? Est-ce que l'anxiété se développer? Vous sentez-vous conscient de soi, ou peur que vous pourriez gâcher la relation en parlant franchement? Est-ce que vous rejetez sur les mêmes motifs que vous croyez-vous rejeté? Souvent, le projecteur peut trouver "preuves" que l'imaginaire est la réalité. Ces rationalisations et des justifications sont toujours disponibles pour la personne qui veut les trouver, peut-être par trouver quelque grief véritable mais insignifiant puis exagérer. La preuve plus fragile va faire, et s'il est prouvé faux, la situation va se répéter avec d'autres preuves fragiles.

Un cas fréquent de projection paranoïaque est le mari ou la femme jalouse. Si vous êtes sujet à ces jalousies, voir si vous vous n'êtes pas réprimer le désir d'être infidèle de la même manière. Parfois, le partenaire jaloux son impulsion sexuelle réprime et donc imagine que le partenaire est attirée par un autre homme ou une autre femme, et leur fantasme ensemble.

Une classe extrêmement dangereux de projections est préjudice - de race, de classe, d'âge, de sexe, etc Pour les groupes vilipendés sont attribués traits qui appartiennent vraiment à la personne lésée, mais qu'il réprime de sensibilisation. Voir combien de vos propres préjugés sont des projections. Ces attitudes irresponsables sont intégrés dans notre langue et des institutions. Dans un monde de projections soi fait rarement ou exprime quelque chose, mais plutôt "il arrive." Au lieu de penser, une pensée "se produit." De l'inquiétude "Ses ennuis lui, alors qu'en fait il est lui-même et personne d'autre, il peut préoccupante. Les institutions sont "à blâmer" parce qu'ils nous contrôlent - comme si les hommes ne se prêtent pas à des institutions toute la force qu'ils peuvent avoir. Aliéné de ses propres impulsions, l'homme fait des "choses" sur son propre comportement afin qu'il puisse décliner sa responsabilité pour cela, essayer d'oublier ou cacher, ou projeter et de souffrir comme venant de l'extérieur.

Examinez vos expressions verbales: traduire ces déclarations dans lesquelles "autre chose est la cause et l'effet que vous êtes, dans des déclarations dans lesquelles" Je "est la cause, à savoir la prise de responsabilité. Par exemple, "Il m'est apparu que j'avais un rendez-vous" se traduit par "je me suis souvenu que j'avais un rendez-vous".

L'objectif est de se rendre compte que vous êtes créatif dans votre environnement et vous êtes responsable de votre réalité - pas à blâmer, mais responsable dans le sens que c'est vous qui lui permet de se tenir debout ou modifie.


Allez au prochain article, Communication créative

Retour à Transformer l'Esprit - Sommairenext