Trans4mind Accueil

Transformer l'Esprit

backnext

Les mots et leur signification

Les croyances sont une partie importante de notre personnalité, et pourtant ils sont souvent exprimés en termes très simples: si je fais ça ... Alors que ce sera le cas ... Je peux, je ne peux pas ... Et celles-ci sont traduites en: je dois ..., je ..., je ne dois pas ..., et ainsi de suite. Les mots deviennent percutante, et c'est en partie à cause de la nature de la langue. Les mots ont le pouvoir d'évoquer des images, les sons et les sentiments de l'auditeur, comme chaque poète sait rédacteur ou de la publicité. Ils peuvent commencer ou rompre les relations, rompre les relations diplomatiques, provoquer des luttes et des guerres.

La langue est un outil de communication et en tant que tel, ce que signifient les mots des gens admettent qu'ils signifient. C'est une façon de communiquer partagé sur l'expérience sensorielle et les concepts sont tirés. Sans lui il n'y aurait pas de base pour la société telle que nous la connaissons. Nous comptons sur le fait que notre expérience sensorielle est suffisamment similaire pour nos cartes ont plusieurs caractéristiques en commun. Mais nous ne partageons tous exactement la même carte, chacun d'entre nous une expérience dans le monde de manière unique. Nous donnons du sens à travers leurs mots ancrés associations d'objets et d'expériences tout au long de notre vie, et bien sûr, nous avons tous des expériences différentes. Le fait que les gens ont des significations différentes cartes et ajoute richesse et la variété de la vie. Nous allons plaider loin dans la nuit, sur le sens de ces mots abstraits comme "honneur", "amour" et "morale".

La langue est un puissant filtre sur notre expérience individuelle. Elle fait partie de la culture que nous sommes nés et ne peuvent pas changer. Il canalise notre pensée dans des directions différentes, ce qui rend plus facile de penser à certains (socialement acceptable) les voies et difficile dans d'autres (moins classique) façons. La personne moyenne (pas un végétarien) répondra positivement à tendre filet mignon juteux "dans le menu, mais pas à" un morceau de réduction morte taureau castré ." Mais les deux expressions signifient la même chose.

Le même comportement peut être décrit de plusieurs manières différentes, et peut être utilisé pour manipuler: "je suis ferme, vous êtes obstiné, il est un cochon à tête imbécile." "je suis audacieuse, vous êtes prétentieux, elle pue." "je suis souple; vous plier avec le vent, ils sont une poignée d'opportunistes".

Envisager la description suivante:

Smutty livre
Audace et théorie originale
Sexistes entreprise
Wooly dirigés libérale
Sound, sensible économie
Roman réaliste
Spéculation sauvage et invraisemblable
Les négociants en art rares et exotiques
Passionné humanitaire
Avare, commerce sans cœur

Une phrase sur la gauche peut décrire des personnes ou des événements qui pourraient très bien être décrite par une autre personne avec la même phrase sur la droite. Notez qu'il est facile de constater la partialité de quelqu'un d'autre carte sémantique, mais pas si facile de voir le parti pris dans son propre.

Ces questions sont plus que symboliques, mais linguistique. Par exemple, le Britannique qui habillés pour le dîner chaque soir dans sa cabane solitaire tropicales n'était pas fou, il était en gardant un programme d'anglais de troisième réalité bulle autour de lui, pour éviter d'être plongé dans la réalité de la bulle autochtones. Il ne dure que quelques semaines en prison pour devenir un "condamné", quelle que soit votre définition de soi était auparavant. Cela prend seulement quelques semaines dans l'armée pour devenir un "soldat".

Les mots sont en général seulement une pâle ombre de la vitesse, de la variété et de la sensibilité de notre pensée sous-jacente. Pour rendre notre point rapidement, nous appliquons un processus de sélection: beaucoup vont nécessairement être supprimée, mais peut-être trop, on peut sur-simplifier et ainsi fausser le sens sous-jacent, et nous avons tendance à généraliser, ne voulant pas d'énoncer tous les possibles Exceptions et des conditions particulières qui s'appliquent.

Les mots "peut" et "ne peut pas", "possibles" et "impossible" de définir (dans le haut-parleur de la carte) ce qui est considéré comme possible. Ils sont souvent utilisés pour définir les capacités, mais parce qu'ils sont trop générales, elles sont restrictives: "je ne pouvais tout simplement pas refuser", "je ne peux pas changer" ou "Il est impossible de faire cela." Il est pris comme un état de l'incompétence absolue, ne se prêtant pas à changer. Fritz Perls utilisée pour répondre à cette avec: Ne pas dire: "je ne peux pas", dire: "je ne le ferai pas!" Ainsi immédiatement transférer son client en reconnaissant au moins la possibilité de choix. On peut aussi se demander: "Que se passerait-il si vous ne les avez?" Ou "Qu'est-ce que vous arrête?" Ce sont ces conséquences et les obstacles qui ont été supprimés de la personne consciente de la pensée.

De même, les mots de nécessité comme "devrait" et "ne doit pas", "doit" et "ne doit pas", "devrait" et "ne doit pas" sont des règles de conduite, mais pas assez explicite. Ceci est exposé en demandant que la conséquence de rompre la règle: "Que se passerait-il si vous ne les avez, ou n'a pas, le faire?" Ce "Que faire si la question est à la base de la méthode scientifique. Une fois les conséquences et les raisons en sont bien explicites, ils peuvent être mûrement réfléchie et évaluées - sinon, ils limitent le choix et le comportement.

Envisager la phrase: "je ne peux pas faire cela ici".

"je" est l'identité de la personne; "ne peuvent pas" se réfère à leur croyance; "faire" exprime leur capacité; "qui" indique un comportement 'ici' est l'environnement. La personne en disant ceci est la coupe se décollait de l'environnement, de la réalité, de limiter inutilement les croyances fondées sur une fausse utilisation de la langue.

Quand trop dans la tête est un langage qui ne correspond pas à l'expérience, parce que trop, on suppose, à l'écart ou généralisées, cela peut provoquer un sentiment de l'esprit de la séparation d'avec le corps. Croyances ne correspondent pas avec ce que les sens vous dit, les pensées ne créent pas prévu sentiments, les désirs ne donnent pas lieu à des actions pour les mener à bien. Car il n'est pas ancré dans la réalité, l'esprit est coupé et non-éveillé, il est alors particulièrement sensibles à l'influence. C'est le corps-esprit, split, ce qui entraîne une dépendance à l'égard d'autrui émotionnel qui est un terrain fertile pour des effets hypnotiques, et cela se traduit par un état de transe ou culturelle "field-dépendance." Malheureusement, cela touche la plupart des êtres humains, en particulier dans la culture actuelle. La sémantique différentiel technique réduit considérablement la possibilité de ces types de distorsions de la langue, et par extension, réduit l'emprise culturelle de la transe.


Allez au prochain article, Développement sémantique

Retour à Transformer l'Esprit - Sommairenext