Trans4mind Accueil

Transformer l'Esprit

next

Explorations

CONCENTRATIONS SUR LES SENSATIONS

Qui, parmi nous, n'a jamais senti le sol se dérober sous ses pas lors d'un test ou d'un interview important? Qui n'a jamais senti son coeur se serrer en voyant la personne aimée? Qui n'a pas senti sa gorge se serrer en apprenant la nouvelle d'une tragédie touchant un proche? Qui n'a jamais senti la colère monter en lui face à l'injustice ou à la trahison? Qui d'entre nous est vraiment libéré de cette peur terrible qui vous "prend aux tripes", sans savoir au juste d'où elle provient? Qui n'a jamais connu cette tristesse sans raison et qui dure, qui donc?

Oui, ce sont bien là les émotions dans lesquelles nous vivons chaque jour, mais, sommes nous tenus de le faire? "La concentration sur les émotions" est l'application d'une attention focalisée d'une façon systématique pour influencer le climat émotionnel dans lequel nous évoluons. En vous concentrant sur la pléthore de sensations qui se produisent dans la vie de tous les jours, vous deviendrez capable de relâcher un peu les tensions, les douleurs et bien d'autres sensations et ressentis désagréables et mettre un trait définitif sur les perturbations psychosomatiques, résoudre les indécisions, changer les habitudes non désirées.

En bref, vous pouvez utiliser cette technique pour influencer le cours de votre vie entière, aussi bien que chaque détail de cette vie en prenant le contrôle de vos émotions. Les pensées obsessionnelles, les émotions inacceptables et toutes ces choses qui nous font nous sentir coupables, sont le résultat de processus rapides et inconscients qui se produisent dans le mental de façon incessante.

De la même manière que le fait de se concentrer sur le "retour" des instruments de mesure dans les entraînements de biofeedback, nous rend capables de changer des fonctions physiologiques comme les ondes d'activité cérébrales et la conductivité de la peau, la capacité à focaliser sur les sensations du corps a pour conséquence directe le changement des programmes du mental qui sont concernés par ces sensations. La focalisation est une activité naturelle que vous faites plusieurs fois par jour, hélas, c'est souvent fait à demi-consciemment pendant des périodes de temps très courtes et de façon très inefficace.

Cette focalisation sur les sensations a été développée (de façon indépendante par le Professeur Eugène.T. Gendlin et le Docteur Ilan Shalif), pour les gens qui veulent prendre un peu de distance avec leurs émotions - (et ne pas changer d'humeur comme la météo, ce dont on parle sans arrêt sans jamais rien faire pour le changer) - mais qui souhaitent pouvoir influencer leurs ressentis et sensations en les regardant comme ils sont, de façon à ce qu'on n'y résiste plus ou qu'on ne les refoule plus.

Parce que, comme dit le proverbe chinois: "tu deviens l'effet de ce à quoi tu résiste", ou, "ce à quoi vous résistez, persiste", mais ce dont vous êtes totalement conscient, et capable d'expérimenter, s'évanouit. Gendlin a découvert que ceux qui obtenaient les meilleurs résultats en psychothérapie, étaient ceux qui avaient la meilleure aptitude à focaliser leurs émotions affectant les sensations physiques ou bien ceux que les thérapeutes poussaient à le faire. Ils étaient alors " en contact avec leurs ressentis" ou "à la masse." Cette intégration "mental-corps" est également indispensable pour obtenir des résultats significatifs avec les techniques de Psychologie Transformationnelle.

Ceci est dû au fait que les changements dans les cognitions mentales sont très éphémères (transitoires) si la programmation sous-jacente au niveau du cerveau profond (système limbique) et des systèmes émotionnels et de la musculature du corps ne sont pas affectés. la programmation émotionnelle (et donc le comportement) reste identique et les réalisations (cognitions) sont alors oubliés rapidement.

Une mauvaise intégration "corps-mental" (consécutive à la répression des traumatismes primals ou à une réalité inconfortable à prendre en compte). C'est pourquoi, la plupart des thérapies, style " tout dans la tête " échouent parce qu'elles ne prennent pas en compte cette censure.

Une telle dé-intégration est un état indispensable pour pratiquer l'hypnose et augmenter la réceptivité à de futurs conditionnements mais, lorsqu'on est ré-intégré de façon appropriée, avec ses propres ressentis, les modifications survenant dans nos systèmes de croyances re-programment les systèmes musculaires et émotionnels ainsi que le comportement qui va "s'aligner." La focalisation sur les sensations est destinée à vous aider à réussir votre intégration.

Nous reviendrons à nouveau sur le thème de la programmation émotionnelle dans les chapitres à venir. C'est également un aspect sur lequel nous nous étendons dans le cours " Commencez une Nouvelle Vie!", en montrant l'importance de cette focalisation sur les sensations. Mais, ce qui suit va vous introduire à la compréhension des techniques primaires.


Focalisation sur les sensations

Le fait de concentrer son attention sur une sensation, peut quelquefois la renforcer temporairement. De même, fréquemment, si vous focalisez sur un ressenti déplaisant, peut se changer, de façon impromptue, en un autre tout aussi déplaisant avant que la détente libératrice ne survienne.

Nous mettons en garde les personnes qui sont facilement submergées par leurs émotions ou qui présentent des perturbations psychosomatiques graves sur le danger qu'il y a d'effectuer la procédure ci-dessus en Solo-exploration. Ces personnes tireront davantage de bénéfices de ces techniques en réalisant ces explorations à l'aide d'un ami ou d'un confident qui pourra, le cas échéant, les aider à se dégager plus facilement de l'effet submergeant de leurs problèmes.

En l'absence d'ami, nous recommandons de consulter un analyste professionnel de Psychologie Transformationnelle et de s'abstenir de toutes explorations en solitaire (ce qui précède ne s'applique pas aux personnes pouvant déjà exercer un certain contrôle sur leurs émotions et n'ayant pas d'affections psychosomatiques graves). Dans le doute, consultez un professionnel. Ceci s'applique aussi aux personnes qui sont au milieu d'un traitement médical intensif ou d'une psychothérapie bien avancée, ou de toute thérapie engagée (ou encore à ceux qui pensent qu'ils en auraient besoin).

La procédure d'auto-application n'est pas recommandée non plus à ceux qui sont facilement anxieux car cela pourrait déclencher une crise d'anxiété. Toutefois, les personnes dans un état " Normal " de détente et assez bien dans leur peau mais qui souhaiteraient augmenter leur conscience et contrôle émotionnels relativement à leurs ressentis, peuvent suivre les étapes suivantes:

  1. Asseyez vous confortablement en mettant une cale sous votre tête afin de relaxer les muscles du cou. Gardez la tête haute et le cou droit et alignés avec la colonne vertébrale (ceci afin d'empêcher les défenses musculaires du cou de " couper " vos sensations). Faites un " petit tour de votre corps ." Le point de départ peut être un endroit où vous étiez habituellement conscient d'un ressenti particulier, alors que vous aviez observé être de mauvaise humeur, ou avoir des ressentis, ou des sensations, ou des émotions déplaisants.

    Nous vous recommandons de choisir comme point de départ le point où vous ressentez les pires sensations en ce moment, ou bien quelque tension particulière. Souvent, ce point est localisé dans les intestins, la poitrine, le cou, ou la tête. Plus rarement, il est à la base du cou, les épaules, le dos, les pieds ou les mains. Il est parfois utile de localiser ces points plus précisément encore, du fait que les diverses parties du corps ont des noms scientifiques précis qui ne sont pas forcement des mots du vocabulaire courant. Il y a parfois une certaine imprécision dans la focalisation sur ces ressentis parce que leur intensité est relativement faible mais cela va s'améliorer avec la pratique.

    Après avoir décidé du point de départ, commencez à "scanner" lentement les diverses régions ou organes de votre corps. Ne verbalisez pas - contentez vous de ressentir - rester un instant bien concentré sur chaque ressenti. Que ceux-ci soient plaisants, déplaisants ou neutres. Les ressentis peuvent être délicats et inclure des pressions, douleurs, tensions, pulsions, températures, en relation avec des émotions du type: anticipation, peur, colère, chagrin, ennui, joie, apathie, protestation, haine, amour etc...

  2. L'objectif de la tâche suivante est d'approfondir l'acquisition de choses ressenties dans votre corps. Après avoir " scanné " d'une manière générale les ressentis et les sensations du corps dans ses diverses parties, essayez ensuite de localiser la position exacte de l'une de ces sensations corporelles et focalisez vous dessus pendant une minute ou deux.

    Choisissez pour cela la plus connue, la plus intéressante, ou la plus intense. Quelques sensations typiques sont: les tensions faciales, les pressions et douleurs de la tête, la gorge, le cou, la poitrine, les contractions et élancements du diaphragme, les douleurs, pressions, spasmes et tous ces ressentis bizarres dans les intestins, ainsi que les problèmes de muscles, en particulier ceux du bas du dos.

    Note: Il est parfois difficile, pour quelqu'un qui n'est pas habitué à faire ces choses, de persister à se concentrer sur un point du corps sans passer rapidement à une autre activité mentale ou physique. Quelquefois, la focalisation, à elle seule, déclenche une chaîne d'associations ou de processus cognitifs. Cela peut interférer ou empêcher sa continuation. Voici maintenant 3 options que vous pouvez essayer si cela se produit:

    a) Changez votre activité pour un instant;

    b) Concentrez vos efforts de focalisation pour triompher des distractions;

    c) Choisissez un mot simple ou une syllabe qui vous vient de suite à l'esprit et la répétez en silence plusieurs fois. " Eeee... " est particulièrement efficace. Ces répétitions type " mantra " paralysent les distractions de la pensée et vous permettent de continuer à focaliser.
  3. Localisez l'adresse exacte de la cible de départ de focalisation (si elle existe encore), ou bien la sensation la plus fiable à l'instant et imaginez que vous touchez du doigt ce point pendant une ou deux minutes consécutives. Focalisez sur le point le plus fort ou sur lequel vous pouvez le plus concentrer votre attention. Laissez le devenir un instant le point central de votre corps entier. Observez le changement dans le temps de la sensation (intensité, qualité, contours etc...). Bien souvent, une focalisation bien faite suffit à alimenter les " programmes émotionnels " avec un niveau de biofeedback naturel suffisant pour agir dessus et leur permettre de solutionner rapidement le problème à l'origine de " la montée en puissance " de la sensation ressentie et sur laquelle vous focalisez.

    Quelquefois, la sensation va augmenter après que le programme mental de défense ait sauté, mais continuez seulement à focaliser, la " guérison " est proche! Bien que ça puisse néanmoins se produire on ne peut pas, généralement se débarrasser d'un ressenti qu'on labellise " de visiteur fréquent et indésirable ", seulement après une séance de focalisation. Pour que cela se produise, il sera parfois nécessaire de faire la focalisation pendant un certain temps, et plusieurs fois, pendant une semaine ou deux.


Allez au prochain article, LA TECHNIQUE DE LIBERATION

Retour à Transformer l'Esprit - Sommaire