Trans4mind Accueil

Transformer l'Esprit

next

SOUS-PERSONNALITES

Sous un stress suffisant, "l'Adulte" peut être perturbé au même titre que le furent le "Parent" ou "l'Enfant", lorsqu'ils furent submergés par un contrôle inadéquate ou réactif. Ils ont été restimulés de façon tellement submergeante par des situations similaires à l'enregistrement de départ, et le je prend alors l'identité du "Parent" ou de "l'Enfant" qui s'impose à eux, ou a été imposée à eux, de commandements de domination ou de ressentis d'être dominé, de besoin de contrôler ou d'être contrôlé, d'être au point cause ou au point effet, de s'opposer ou de recevoir de l'opposition.

La plupart des gens, dans leurs transactions, plongent compulsivement, et inconsciemment dans ce type de "Parent" - "enfant" sous-personnalités. En termes Freudiens, le comportement de l'individu est déterminé par les forces du "Id" (la pulsion instinctive inconsciente animale, la passion dévorante de l'enfant, le désir cru du penser primitif), sous le contrôle de la fonction consciente de "l'Ego" qui a lui-même été modifié par le développement d'un ego idéal ou "Super-Ego", un modèle appris de contrôle de l'ego, qui doit être constitué d'un système conscient de croyances relié à des pulsions primitives du sub-conscient.

Comme le dit Freud, l'ego est cette partie du "Id" qui a été modifié par l'influence directe du système perception-conscience. La tâche de l'Ego consiste à amener l'influence de la réalité externe à composer avec le "Id" et tenter de remplacer le principe de la réalité à celui du principe du plaisir qui règne en maître dans le "Id." Dans l'ego, la perception joue le rôle qui revient à l'instinct dans le "Id." L'enfant, alors, est le monde des ressentis et du "Id", cela correspond aux processus mentaux du cerveau droit.

L'Adulte est l'Ego mature de la pensée rationnelle et de l'expression libre; cela correspond à un fonctionnement intégré des hémisphères cérébraux gauche et droit dans une communication non réprimée et inter-active.

La combinaison stéréotypée et habituelle de tout cela est la "personne", un terme de Jung pour le masque que chacune utilise pour faire face au monde. Ce masque sera modifié chaque fois que l'ego s'identifie réactivement avec l'une ou l'autre des sous-personnalités dominantes, dans la collection d'identités, pour répondre à la demande perçue dans les circonstances.

Toutefois, il aura tendance à avoir un semblant de masque chronique qu'il identifie comme étant sa personnalité, comme son "Moi!", mais il y aura également des masques temporaires pour faire face aux situations tendues, et dont il ne pourra même pas avoir conscience qu'il les a et qu'il s'en sert, du fait qu'ils sont adoptés réactivement et de façon sub-consciente.


Retour à Transformer l'Esprit - Sommaire.

Allez au prochain article, L'HOMME - UNE MACHINE?