Trans4mind Accueil

Transformer l'Esprit

next

TYPES D'EMPREINTES SPECIFIQUES

Un large panel de tendances comportementales provient de l'empreinte reçue dans le cadre de la Dynamique de Bio-Survie du " atteindre - se retirer " qui correspond à une attitude amicale (qui peut s'introvertir si quelqu'un résiste à l'avance faite) ou à l'attitude hostile (qui peut être extravertie si la retraite est impossible).

Cela fonctionne en conjonction avec la dynamique "territorio-émotionnelle" de domination - soumission qui correspond à la force et à la faiblesse.

"c'est moi qui
commande ici"
(tyran)
DOMINATION"c'est bon d'être ici"
(le parent)
Retrait
se retirer
 Avance
atteindre
"au secours,
c'est dangereux"
(parano)
SOUMISSION"S.V.P. dites moi ce
que je dois faire"
(le dépendant)

Ces dynamiques (ou programmes comportementaux) sont imprimés au départ dans les premières années de la vie, en fonction de la manière dont chacun expérimente sa "croissance." Tout cela a tendance à former un espace social à deux dimensions dans lequel le panorama des types de personnalités humaines est représenté. Timothy leary a répertorié ces aspects dans le catalogue ci-dessous, des réactions humaines.


Le trait de Domination (ou tendance à l'ascendant sur les autres) demande de la force, et cela peut être inhibé soit de manière hostile, (aller vers ou aller contre) ou amicale (inter-action).

A) Domination: Force hostile

Il s'agit ici de la personnalité "Colérique", avec à son extrême le tyran. La base en est: "je suis OK, vous n'êtes pas OK!" et de ce fait il y a une force issue des "je suis OK" et un retrait des autres "vous n'êtes pas OK!" et une extraversion émotionnellement instable en résistance au retrait par rapport aux autres.

A l'extrémité instable de la personnalité colérique, elle est susceptible, sans repos, agressive, excitable, changeante, et, à l'extrémité extravertie, elle est très égo-centrique, impulsive, optimiste, active. Il existe 2 stratégies possibles pour dominer de manière hostile:

Cette liste, comme les précédentes, part du comportement névrosé pour arriver au comportement sensiblement neutre.

Façon: "compétition narcissique"
Froid, sans état d'âme - égocentrique et concis.
Calculateur, snob, fanfaron.
Ne pense qu'à lui - fier et sujet à l'auto-satisfaction.
Indifférent aux autres - sûr de lui - indépendant.
Aime être en compétition.
Peut prendre soin de lui, respect de soi.
Façon: "Manager Autocrate"
Dictatorial - attend que chacun l'admire.
Dirige les autres - se considère comme important.
Bosseur, dominant, donne sans arrêt des conseils.
Aime les responsabilités - fait bonne impression.
Très bon leader - puissant, aimé et respecté.
Capable de donner des ordres - a des idées géniales.

B) Domination: Force amicale

Ici, il s'agit du "Flegmatique", ou de la personnalité du "Parent." A la base, "je suis OK, vous êtes OK!" est une introversion émotionnellement stable, en réaction aux autres (en dépit de l'introversion). A l'extrémité le plus stable de la personnalité Flegmatique, elle est calme, sympa, posée, sûre; à l'extrémité introvertie, elle est manipulable, en paix, douée, pleine d'attention, passive.

Le Flegmatique peut évoluer vers le "Sanguin" s'il réussit à vaincre la résistance des autres à son affinité naturelle. Là aussi, 2 stratégies pour dominer de manière amicale:

Façon: "Responsable - hyper-normal"
Gâte les gens avec des gentillesses.
Essaie de réconforter chacun.
Sur-protecteur - pardonne tout.
"Ecrase le coup" sur une erreur - hyper-sympa.
Aime à prendre soin des autres, donne volontiers - coeur tendre.
Généreux et désintéressé - gentil et rassurant - encourage les autres.
D'un grand secours, a beaucoup de considération pour chacun.
Façon: "Coopératif - conventionnel"
Aime tout le monde - est d'accord avec tout le monde.
Veut que tout le monde soit aimé.
Amical tout le temps, facilement influençable.
Chaleureux - sociable.
Facile à vivre - agréable - plaisante facilement.
Affectueux - compréhensif.
Amical - coopératif.
Le trait de soumission (ou sympathie pour les autres), nécessite l'adoption d'une position de faiblesse et cela aussi, peut être utilisé de façon amicale ou hostile.

C) Soumission: faiblesse hostile

Là nous avons le "Bilieux" et son extrême le paranoïaque. La base en est: "je ne suis pas OK, et vous non plus d'ailleurs!" Il y a donc une faiblesse (" Je ne suis pas OK ") et un retrait par rapport aux autres (" et vous non plus n'êtes pas OK "), et une extraversion émotionnellement instable en résistance à son retrait des autres.

Vers l'extrémité instable du "Bilieux", il est nerveux, méfiant, hostilité cachée, jaloux, coléreux; à l'extrémité extravertie, il est antagoniste, rebelle, coeur de pierre, voire un peu sadique. Encore ici, 2 stratégies de soumission mais hostile (qui comprend, bien entendu le doute de soi).

Façon: "Rebelle et méfiant"
Ne fait confiance à personne, se rebelle contre tout.
Ne pardonne pas facilement - râleur.
Jaloux, opiniâtre, amer, plein de ressentiment.
Souvent déçu, sceptique.
Difficile à impressionner, lugubre.
Susceptible, facilement vexé, se sent harcelé.
Capable de mettre en doute les autres - peut se plaindre si c'est indispensable.

D) Soumission: faiblesse amicale

Nous avons à faire au "Mélancolique", la personnalité dépendante. La base est "je ne suis pas OK, mais vous êtes OK!" Il y a donc la faiblesse de "je ne suis pas OK" et un effort pour aller vers l'autre dans "vous êtes OK".

Cela donne une introversion émotionnellement instable en réaction à l'autre avec toutefois une légère résistance à avoir de l'affinité pour l'autre d'où l'introversion. A l'extrémité la plus instable du Mélancolique, il est cafardeux et anxieux, quand à l'extrémité la plus introvertie, il est rigide, solennel, pessimiste, réservé, insociable et silencieux.

Toujours 2 stratégies de soumission de manière amicale:

Façon: "Docile - dépendant"
"Avale" tout ce qu'on lui dit. " Clochard collant qui veut la pièce pour du pinard ".
Laisse les autres prendre les décisions - ne répond en général pas.
Aime qu'on s'occupe de lui - dépendant - veut être dirigé.
Très anxieux à l'idée d'être approuvé.
Fais confiance à tout le monde.
Très respectueux de l'autorité - admire et imite les autres - salamalecs.
Appréciatif - reconnaissant.
Façon: "Effacement de soi - masochisme"
Loque, a honte de soi.
Obéit compulsivement - s'auto-punit.
Passif, il subit, timide, effacé.
Faible, facilement désarçonnable.
Renonce facilement - manque de confiance en lui.
Modeste - facilement manipulable - aime être dirigé - se confond en excuses.
Pratique l'auto-critique systématiquement, obséquieux.

La personnalité du "Sanguin"

Il existe un 5ème type de personnalité qui ne résiste pas à quoi que ce soit et de ce fait ne se piège pas dans des modèles de comportement d'introversion ou d'extraversion. C'est le type "Sanguin". C'est quelqu'un qui se connaît bien lui-même. Cette personne ne joue pas forcément des rôles de Domination ou de Soumission, et n'a pas de mouvement compulsif vers, contre ou au loin mais opère plutôt en inter-action, sur une base de communication réciproque.

Le Sanguin opère sur la base de: "je suis OK, vous êtes OK" comme le Flegmatique, donc il possède la force du "je suis OK", et l'avancée vers l'autre du "vous êtes OK." Mais il y a une réaction stable face à l'autre qui est dépourvue de toute résistance à l'affinité, et de ce fait le Sanguin peut pratiquer l'introspection ou l'extraversion à volonté, à la fois émotionnellement (empathie) ou intellectuellement (accepte de regarder le point de vue de l'autre).

Il a les qualités d'un leader sans gros besoins, facile à vivre, spontané, a du répondant, parle facilement, gentiment, est très liant et très sociable: il est véritablement débarrassé définitivement de toutes ces motivations sous-jacentes de domination ou de soumission.

Les programmes du mental corps

Le programme de survie biologique: un conditionnement intense, une empreinte faite, un circuit mis en place dans le cerveau de l'enfant à des périodes critiques de vulnérabilité dans les premières fonctions nourricières et d'éducation de la mère (cette empreinte est donc maternelle et orale), l'enfant étant à nouveau conditionné par le biais d'actions de nourriture et de protection contre les dangers (allaitement, la nourriture, les caresses, le confort du corps), qui a permis à chacun le droit d'exister et d'être en sécurité vis à vis de ses besoins.

C'est ce qu'on appelle la dynamique de survie-biologique (ou bio-survie). Elle nous programme simplement du fait du choix entre aller vers ce qui nous nourrit, nous protège - c'est une réaction amicale, ou à nous retirer de tout ce qui nous menace, et qui peut être un prédateur - c'est une réponse hostile.

Plus tard, dans la vie, l'aspect oral de ce qui précède nous amène, lorsque les circonstances font que nos besoins sécuritaires de bases ne sont pas assurés, à nous comporter comme un enfant.

Le programme de émotionnel et territorial: l'empreinte de celui-ci est fixée au stade de "bambin" sous l'autorité du père - (elle est donc paternelle) lorsque l'enfant grandit, marche çà et là, commence à s'affirmer et commence à conquérir un peu de pouvoir dans la structure familiale. C'est une période de haute vulnérabilité ou le conditionnement a lieu, et les empreintes sont introduites.

Ce programme définit les règles concernant le territoire, la gamme (l'échelle) des émotions permises, la hiérarchie et les rituels de domination et de soumission.

Ceci constitue la base de l'Ego - parce que ça permet à l'enfant de se situer dans le paquet: chien de chasse ou sale cabot de rue!

" Il a bien fait caca dans son pot le petit Pierre, il a droit à un bonbon" ou "il a fait pipi dans sont lit, le vilain Jacques, on va appeler les gendarmes ou le père fouettard".

Le droit d'être indépendant, de désirer et de se mouvoir vers la satisfaction de ses désirs ouvertement et directement est problématique à ce stade. Si le bambin se sent en insécurité par rapport à cela, cela a pour résultat que, une fois adulte, l'égoïste se comporte comme un enfant de 2 ans parce que l'Ego est l'empreinte dans le mental adulte de la période du bambin (et des séances d'entraînement du "propre sur le pot" ou phase anale).

Notez ceci: le comportement "tyrannique" est un retrait type paranoïaque - il doit gouverner mais il crève de peur. Notez également que le malheureux névrosé dépendant n'est pas en retrait le moins du monde, essayant sans cesse de vous approcher et demandant la satisfaction de ses besoins émotionnels affectifs qui sont autant d'empreintes de l'enfance.

Ces 4 quadrants sont connus depuis l'aube des temps de la conscience de soi. De fait, dans la terminologie de la psychologie médiévale des "Humours", ces 4 types d'empreintes étaient bien connues comme:

Ce système n'est pas rigide et n'implique pas qu'il n'y a que 4 types de robots humanoïdes. Il y a aussi toutes les variations de la table "des réactions humaines" ci-dessus, et il y a bien d'autres programmes à prendre en compte (et que nous étudierons plus tard) et, bien entendu, les individus peuvent avoir différentes réactions imprimées face à différentes situations. Toutefois, les gens auront tendance à s'aligner sur la zone la plus communément développée parmi les zones décrites précédemment.

Considérez 4 types spécifiques:

Sujet n° 1: Réagit selon le type Flegmatique: responsable - (hyper normal, c'est-à-dire au delà du conventionnel). Il est amical, a de la considération, utile, a beaucoup de succès, et veut que les choses marchent rondement, pour le bien de tous, quoi qu'il arrive, et sans compromissions. Il gâte les gens avec sa gentillesse, pardonne tout, est d'accord avec tout le monde, et prend vraiment du plaisir à gouverner ceux qui ne peuvent se gouverner seuls. Le Noble Lion.

Cette personne peut toutefois agir comme un vrai robot c'est-à-dire de manière totalement programmée, s'il est incapable de donner des ordres d'une manière stricte, est incapable de mettre les autres en doute ou de penser un peu à ses intérêts personnels.

D'un autre côté, s'il peut changer de point de vue dans les circonstances appropriées (exerce de l'hostilité envers un attaquant, ou admettre sa faiblesse lorsqu'il est submergé) alors, certes il a un "conditionnement" pour agir par prédilection de la façon "force amicale", mais il n'est pas totalement robotisé par elle.

Sujet n° 2: Après plus de 20 ans d'empreinte et de conditionnement de Mélancolique (faiblesse amicale). Il fait de l'auto-critique chronique, est timide, facilement manipulé, sans ressort, et est toujours en quête de quelqu'un qui le prendra en charge, c'est l'Ange "venu d'ailleurs" ou, pour employer un terme plus moderne, c'est l'enfant fleur.

Sujet n° 3: Il est plus spécifiquement un Bilieux (faiblesse hostile). Il ne fait confiance à personne, se rebelle contre tout, parle d'un ton sarcastique, se plaint tout le temps, est systématiquement amer à tous propos, plein de ressentiment, et (d'une certaine manière) un peu "parano", alors qu'il évite habillement toute action qui demanderait une prise de responsabilité personnelle. C'est le Taureau trépignant sur place.

Sujet n° 4: C'est un Colérique (force hostile). Il est froid, sans état d'âme, bosseur, dictatorial, imbu de lui-même, ce qui ne l'empêchera nullement d'être considéré par beaucoup comme un excellent leader. Il va toujours être le meilleur, "le chien de grande classe", l'Aigle impérial.

Chacun de ces réflexes robotiques, répétés à l'infini, sont restimulés, à la façon de la pièce de monnaie dans le joux-box, par les situations existant autour de la personne, par exemple par le comportement des autres, tout cela restimule le programme et inconsciemment les incidents qui ont mis en place le programme au départ.

Une personne vraiment équilibrée, le Sanguin, est tout à fait capable de s'ajuster intérieurement aux circonstances au fur et à mesure qu'elles arrivent et de se déplacer un tout petit peu en direction du quadrant (du comportement) le plus adapté à la situation dès que cela est utile; mais aussi, reste capable de garder un salutaire détachement par rapport aux programmations robotiques. C'est un concept similaire au concept Bouddhiste du Mandala, une aide à la méditation concentrée, avec le centre représentant l'état d'EVEIL et les graphismes de l'extérieur représentant la complexité du programme.


Retour à Transformer l'Esprit - Sommaire

Allez au prochain article, LE MENTAL SEMANTIQUE