Trans4mind Accueil

Transformer l'Esprit

next

STRESS, LE PRIX DE LA PEUR

Pour ce qui concerne le corps, la peur est un signal de danger, il y réagit automatiquement avec ce qu'on appelle la "réponse: sauve qui peut, attaque!." Le rythme cardiaque s'accélère, la pression sanguine augmente, la respiration est altérée, les muscles se tendent, la peau transpire, tandis qu'un certain nombre de processus (non utiles dans cette situation), tel que la digestion ou la reproduction, sont mis en veilleuse.

Le corps se prépare à l'action: fuir ou combattre. Ce qui ne veut pas dire pour autant que nous sommes à l'abri de toute menace. Les êtres humains ont créé tout un nouvel ensemble de choses qui peuvent les soucier.

Notre besoin de nous sentir "en contrôle" peut être menacé par des surcharges de travail, des échéances incontournables, ou des horaires démentiels. Nous pouvons nous sentir agressés par un trafic routier surchargé, des retards de vols, des employés incompétents, des demandes inattendues, ou quoi que ce soit qui va dévorer notre temps.

Notre besoin d'estime de soi, d'être reconnu et approuvé dans ce que nous sommes peut être menacé par la peur de l'échec, ou la crainte d'afficher sa réussite face aux autres, l'appréhension de la critique ou la peur d'être rejeté. L'incertitude ou tout ce qui peut nous faire sentir dans l'insécurité peut, de la même manière, être perçu comme une menace.

Ce genre de menaces sont spécifiques à l'homme. Nous pouvons de ce fait imaginer et par conséquent redouter, des choses qu'un chat ou un chien ignorent totalement. Le problème provient du fait que notre évolution biologique n'a pas suivi notre évolution mentale. Nos corps continuent à répondre à ces menaces psychologiques de la même façon qu'ils répondraient à une menace physique.

Aussi, trouvons-nous nos coeurs battant la chamade, nos paumes de mains mouillées et nos muscles tendus du fait de la présence suppressée de quelque danger dans notre mental. Par exemple lorsque quelqu'un nous critique ou quand il faut que nous parlions en public, ou bien quand nous sommes en retard à un rendez-vous. Même lorsque nous devenons conscients que c'est une "fausse alerte", le corps ne peut pas se dé-stimuler et retrouver un état détendu dans le même temps - une seconde - qu'il lui a fallu pour se mettre en alerte.

Le corps a rarement le temps de récupérer entre une alerte et la suivante. Rapidement, nos corps sont en permanence dans un état de tension élevée. Cette tension de base se reporte sur notre pensée, nos émotions et comportements et les affecte profondément. Notre jugement est altéré et nous avons tendance à faire plus d'erreurs, et nous pouvons nous sentir déprimés ou hostiles face aux autres, agir de façon irrationnelle etc. …

Le prix à payer avec notre corps se manifeste de plusieurs façons: maux de tête, douleurs diverses, indigestion, insomnie, tension artérielle élevée, allergies, maladies etc. … Tout ceci pouvant nous amener jusqu'à une mort prématurée si les choses persistent.


Retour à Transformer l'Esprit - Sommaire

Allez au prochain article, LA PENSEE RATIONNELLE